On ne nous dit pas qu’être parent, ce sera « ça » ! Cette fatigue, ce don de soi, cette écoute, cette disponibilité, cet amour, ce respect, cette réflexion, cette recherche d’équilibre, cet accompagnement au quotidien, ... et ce, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

On ne nous dit pas comme cela nous transforme, au plus profond de notre cœur, mais aussi de notre tête et de nos « tripes » ! On ne nous le dit pas, et même si on nous le dit, on n’écoute pas, on se voudrait différent : plus fort, plus efficace, plus tendre, plus adéquat. Non, on ne nous le dit pas qu’on veut tous cela et lorsqu’on nous le dit, personne n’a les mots exacts pour présager ce que sera cette aventure car elle est si spécifique qu’elle est impossible à nommer !

Je vous écris cela aujourd’hui car dans une poignée de jours, les examens commenceront. Les étudiants (on l’espère !) ont entamé leurs révisions, leurs synthèses, certains ont même planifié cela. Cela ne vous rappelle rien, chers Parents ? Planifier pour mettre en œuvre un projet de vie, faire le mieux qu’on peut, se préparer sans être pourtant totalement prêt car il y a toujours un petit quelque chose auquel on ne s’attendait pas : l’école de la vie, quoi ! La parentalité dans toute sa splendeur ! N’est-on pas perpétuellement en examens lorsqu’on est parents ? Jugés par ses pairs, par les « professionnels », par l’entourage, pas toujours très empathique ni très bienveillant…

J’ai une pensée pour vos enfants, vos adolescents, et vos jeunes adultes (je leur souhaite bon courage). J’ai une plus grande pensée pour vous qui les accompagnez, les épaulez, les encouragez du mieux que vous le pouvez. Merci pour eux ! Merci pour tout ce que vous faites au quotidien. Bénévolement et avec le sourire (bon, d’accord, pas toujours, mais ça se comprend).

Durant ma carrière d’enseignante, j’ai croisé de nombreux parents. Certains stressaient plus que leurs enfants. D’autres manifestaient leur colère et/ou leur impuissance face à eux. D’autres encore leur déception. Leur inquiétude aussi. Il y en avaient aussi qui montraient leur fierté. Leur optimisme (parfois un peu exacerbé). Ceux qui ne pouvaient s’empêcher de comparer. De chercher des réponses, des solutions. De se remettre eux-mêmes en question. Et puis, il y avait aussi les absents. Physiquement et mentalement. Mais ceux-là ne me liront sans doute pas aujourd’hui.

Je m’adresse avant tout à ceux qui veulent tellement bien faire qu’ils doutent d’eux en permanence. Ces mères et ces pères qui s’attribuent l’échec ou la réussite de leur enfants. Qui se sentent responsables. Pire : coupables de ce que leur enfant fait ou ne fait pas. N’oubliez pas que se remettre en question est positif lorsque cela mène à des actes concrets et porteurs. Mais si le doute intervient à chaque fois que vous posez un acte ou dites un mot, c’est énergivore et contre-productif !

En fait, pour éviter de tourner en rond, il y a trois questions essentielles à se poser :
- Qu’est-ce qu’un bon parent ?
- Qu’est-ce qu’un parent tout court ?
- Quel parent voulez-vous être ?
C’est la réponse à ces questions qui vous permettra concrètement de savoir ce qui vous manque et dont vous (et votre enfant) avez réellement besoin.

Dans une séance de coaching (assisté par le chien ou non), nous abordons généralement ces trois questions (qui en amènent d’autres) et qui permettent de cerner vos représentations de la parentalité en général, des droits et des devoirs de chacun, de la place surtout au sein de la famille et de la société.

Avant d’être parent, vous êtes Humain. Vous êtes Vous. Unique. Irremplaçable. Inégalable. Vous avez une place qui vous revient de droit. Et le devoir de la prendre. Le contact avec des chiens dressés pour cette pratique (la zoothérapie ou coaching assisté par les chiens) permet de prendre votre place. Quel que soit votre rôle, face au chien, vous vous devez de vous respecter avant tout. En toute sécurité, il vous le montrera ! Le chien agit comme un miroir, vous ne pouvez lui mentir. Et l’immense avantage, c’est qu’il ne vous mentira pas non plus ! Dans la bienveillance, il vous montrera le chemin vers vous-même ! Et grâce à cela, vous apprendrez à mieux vous comprendre et mieux vous tolérer. A lâcher prise et à tenir bon quand c’est nécessaire !

Prenez soin de vous, chers parents, c’est ce dont vos enfants ont besoin avant tout : que vous ne vous oubliez pas pour eux !

Aude Klein
Enseignante, comportementaliste canin, zoothérapeute et coach.

Article publié le 3 juin 2018
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.
Partager cet article
Autre(s) article(s) proposé(s) par Klein Aude
La créativité en coaching ?
Nous sommes tous créatifs. Si nous marchons, si notre cœur bat, si nos yeux brillent, si nous parlons, même tout bas : c’est que nous sommes (...)

Comment choisir sa formation ?
Quel que soit son âge, ses qualifications, son métier, on peut se former, encore et encore, pour développer, affiner, compléter ses compétences ou (...)

Le chien pour lutter contre le harcèlement !
Le harcèlement est un peu comme le brouillard. Il s’empare d’un paysage et le modifie, il instaure un malaise sans qu’on l’identifie clairement, il (...)

Aude Klein - Zoothérapeute et coach
Quelle que soit la difficulté que vous avez, vous pouvez y remédier. L’accompagnement que je vous propose allie les techniques de cynothérapie (la (...)

La Zoothérapie ou Thérapie Assistée par l’Animal
Étymologiquement, « zoo thérapie » signifie soigner avec l’animal. Cette définition reste cependant incomplète : elle ne tient pas compte du patient. Or (...)

Article proposé par

Klein Aude

Aude Klein est enseignante, comportementaliste canin, zoothérapeute et coach.
- 1, rue haute fontaine - Franc-Waret (commune de Fernelmont, juste à côté de Namur)
- Tél : 0478/055.774
- Mail : info@zootherapeute.be
- Site : www.zootherapeute.be

Voir profil complet





Suivre Mieux-Etre
  • 55 visiteurs en ce moment

    Recherche par thèmes Articles Vidéos entretiens Livres, CD, DVD Recherche par noms
    Avertissement
    L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
    Mieux-Etre.org
    © sprl Parcours
    Tous droits réservés
    Mentions légales