Cynothérapie

Le chien à la rescousse des ados

Par Aude Klein

Il y a très peu d’adolescences tranquilles. Entre les doutes, les rages, les découragements, les rêves, la désillusion, les fusions, les trahisons, les limites, l’incompréhension, la solitude, l’attachement, l’amertume, et toutes ces émotions, ces évènements qui s’enchaînent trop rapidement, il y a de quoi se perdre et c’est normal.

Il y a très peu d’adolescences tranquilles. Et qu’on la traverse soi-même, ou qu’on regarde son adolescent la traverser, aucun côté n’est facile. L’autre rivage semble souvent étranger, houleux ou lointain alors qu’il y a quelques mois à peine, « tout était plus simple ».

Oui, tout change et rien ne reste. C’est l’une des premières choses que l’adolescent apprendra de ses expériences. Il/elle pourra d’ailleurs, se rendre compte que cela est une extraordinaire chance de pouvoir changer, se tromper et grandir pour se rapprocher sans cesse de qui il/elle est, personnellement.

Replongez-vous un instant dans votre propre adolescence. Ne vous aurait-il pas été utile de bénéficier d’un outil simple, clair et efficace pour être vous-même et vous aimer comme tel dès le début, et ce, malgré les avis divergeant de vos parents, professeurs, amis, et autres influences ? Cela ne vous aurait-il pas permis de gagner du temps, de l’estime et de l’énergie afin de mieux profiter de vos dérives, de vos échecs et de vos questionnements ?

Cet outil est vivant. Il s’appelle le chien ! Une fois choisi et entraîné par un cynothérapeute, il peut entrer en contact avec votre adolescent et lui montrer qui il est, lorsqu’il se tient derrière une laisse. Cela l’aidera à s’aligner personnellement à lui-même car le chien capte les émotions, les ressentis et on ne peut lui mentir !

D’ailleurs, le chien ne ment pas non plus : si l’adolescent(e) ne se respecte pas, ne se fait pas confiance, se dénigre ou se met la pression : il le sentira tout de suite et pourra lui montrer que ce n’est pas ça qui fonctionne. Pour que le chien respecte et écoute son conducteur, il/elle doit se respecter et s’écouter lui/elle-même, c’est aussi simple que ça. Et cela s’apprend à travers divers exercices qui visent avant tout son alignement (si la tête, le cœur et le ventre sont en accord, le chien suivra).

C’est ainsi qu’on lui apprendra à prendre sa place, à pouvoir dire non, à s’affirmer, à se faire respecter et à respecter les autres (mais pas de trop).

C’est possible car le chien de cynothérapie est bienveillant par définition : aucune agressivité, aucun empiétement excessif. Il est rassurant et reboostant car il permet d’aller au-delà des limites que l’on s’est infligées à soi-même (ou qu’on s’est laissé infliger).

Enfin, pour tous ceux qui sont réfractaires à suivre un processus psychothérapeutique, c’est intéressant de passer par une séance avec chien, où forcément on bouge plus et on parle moins, car cela débloque des situations, des conflits, des croyances, qui permettent d’aller mieux et de mieux se connaître, tout en douceur, mais en profondeur.

La cynothérapie se pratique individuellement ou collectivement. L’avantage de l’individuel est de se centrer sur les difficultés personnelles du jeune : on avance beaucoup plus vite. L’avantage du collectif, c’est qu’on se sent moins seul : on développe son empathie, sa solidarité et son esprit d’équipe, tout en restant sa priorité. Les deux sont positifs et peuvent se combiner. Il existe même des stages intensifs pour ancrer les bonnes habitudes que la cynothérapie peut apporter !

Bref, si l’adolescence tranquille n’existe pas, il est possible en tant qu’ado ou parent d’ado, de se tranquilliser l’esprit (entre autres) par une méthode qui s’adapte à vous (et non l’inverse) afin de prendre sa juste place et de s’aimer tel que l’on est.

Aude Klein
Enseignante, comportementaliste canin, zoothérapeute et coach.


Publié le 2 juin 2019 - Auteur : Klein Aude
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.

Autre(s) article(s) proposé(s) par Klein Aude
Détrompez-vous au sujet de l’erreur !
Tout est à revoir, au niveau de l’erreur, de la place qu’on lui donne, de l’injustice qu’elle incarne. Tout : notre système éducatif, culturel, (...)

Pour un vrai sourire
Le sourire a quelque chose de contagieux, d’apaisant, de nourrissant. Et en plus de ne rien coûter, il en apporte autant à celui qui le produit qu’à (...)

Marcher pour prendre soin de soi
Si cela fait une quinzaine d’années que la psycho-randonnée a vu le jour « officiellement » dans nos contrées, c’est un fait avéré depuis Hippocrate (« (...)

Contestataires de Canapé.
Vous êtes fatigués, lassés, épuisés, même, à cette sortie de l’hiver et vous ne comprenez pas trop pourquoi ? Alors vous regardez autour de vous, et là, (...)

Un coaching qui a du chien !
Dans le mot cynothérapie, la thérapie apparaît clairement. Cela effraie parfois, car, comme ce métier n’est pas reconnu aux yeux de la loi, peuvent se (...)

Une place à prendre
Au fond, quel que soit le problème, on peut l’aborder sous l’angle de la place. La place que vous prenez, celle que l’on vous donne, la place que (...)

Aude Klein - Zoothérapeute et coach
Quelle que soit la difficulté que vous avez, vous pouvez y remédier. L’accompagnement que je vous propose allie les techniques de cynothérapie (la (...)

Alors, vos bonnes résolutions ?
L’année 2018 s’achève doucement. Les dernières feuilles quittent les arbres et le froid s’insinue insidieusement dans votre corps qui déploie toute son (...)

Soignez votre peur du chien
La peur du chien est difficile à vivre. D’une part, parce que les chiens sont omniprésents dans notre société et s’en écarter revient à s’écarter des (...)

La créativité en coaching ?
Nous sommes tous créatifs. Si nous marchons, si notre cœur bat, si nos yeux brillent, si nous parlons, même tout bas : c’est que nous sommes (...)

Comment choisir sa formation ?
Quel que soit son âge, ses qualifications, son métier, on peut se former, encore et encore, pour développer, affiner, compléter ses compétences ou (...)

Parents, prenez soin de vous !
On ne nous dit pas qu’être parent, ce sera « ça » ! Cette fatigue, ce don de soi, cette écoute, cette disponibilité, cet amour, ce respect, cette (...)

Le chien pour lutter contre le harcèlement !
Le harcèlement est un peu comme le brouillard. Il s’empare d’un paysage et le modifie, il instaure un malaise sans qu’on l’identifie clairement, il (...)

La Zoothérapie ou Thérapie Assistée par l’Animal
Étymologiquement, « zoo thérapie » signifie soigner avec l’animal. Cette définition reste cependant incomplète : elle ne tient pas compte du patient. Or (...)

Proposé par

Klein Aude

Aude Klein est enseignante, comportementaliste canin, zoothérapeute et coach.
- 1, rue haute fontaine - Franc-Waret (commune de Fernelmont, juste à côté de Namur)
- Tél : 0478/055.774
- Mail : audeklein@gmail.com
- Sites :
www.zootherapeute.be
www.coach-coaching.be

Voir profil complet





Suivre Mieux-Etre
  • 40 visiteurs en ce moment

    Recherche par thèmes Articles Vidéos entretiens Livres, CD, DVD Recherche par noms
    Avertissement
    L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
    Mieux-Etre.org
    © sprl Parcours
    Tous droits réservés
    Mentions légales