| Documentation | Articles | Coaching Développement personnel Psychothérapie / Relation d’aide Bien-être / Santé

Mieux-être : des métiers et des outils.

Par Benoît Dumont directeur de Mieux-Etre.org

La 3e édition du Bistrot Mieux-Etre accueillait une fois encore plus de 70 professionnels d’écoles, de courants et de disciplines différentes réunis pour partager et réfléchir aux métiers de l’accompagnement. De quoi avancer des pistes de réflexion et dissiper quelques confusions.

Nous avons, lors de cette soirée, tenté de dessiner les contours de ces métiers que sont la psychothérapie, le coaching et le développement personnel. L’objectif était de définir en quoi ces métiers sont différents et complémentaires et en quoi les formations à leur pratique sont communes et distinctes. Des pistes très intéressantes ont été proposées et seront assurément approfondies dans le futur. De nombreuses questions restent en suspens et nous poursuivrons cette enrichissante réflexion sur Mieux-Etre et lors des soirées que nous organisons.

Merci sincèrement aux professionnels présents lors de ces soirées. Ils participent, je pense, à quelque chose de précieux et d’utile dans le domaine. Ils y viennent avec ouverture, respect et curiosité et permettent la découverte et la création de liens, de ponts interdisciplinaires et de réflexions enrichissantes.

Un des constats de la soirée concerne la confusion entre les outils et leurs champs d’application.

En effet, de plus en plus de praticiens se forment à l’utilisation d’outils complémentaires et variés empruntés à d’autres écoles que ceux offerts par leur formation de base. C’est assurément une bonne chose dans la mesure où la formation continue ne peut être que positive et l’ouverture à une palette plus large de pratiques et d’angles de vue ne peut être que bénéfique.

Mais la formation à ces outils ne détermine pas la compétence à les utiliser dans tel ou tel cadre, tel ou tel champ.
Il existe un hiatus qui provoque une confusion importante entre la formation à l’utilisation des outils et la formation aux métiers. Préciser ces champs ne peut être que positif. Cela augmentera la crédibilité des métiers, permettra au public de trouver des réponses adaptées à ses besoins et favorisera l’ouverture et les échanges pluridisciplinaires.

Oui l’EMDR peut être efficace pour traiter des traumas psychologiques. Non la formation à l’outil EMDR ne suffit pas, seule, à accompagner une personne souffrant de traumas. Oui la PNL peut être utile en coaching ou en psychothérapie. Non l’apprentissage des outils PNL ne suffit pas à être coach ou psychothérapeute. Ces deux seuls exemples peuvent être étendus à la plupart des approches et outils.

Cela montre l’importance pour les écoles de spécifier le champ dans lequel elles forment et le public auquel elles adressent leurs cours.
Certaines d’entre-elles proposent des cursus incluant un tronc commun ouvert à un large public et des spécialisations aux différents champs. D’autres proposent uniquement aux professionnels en exercice l’apprentissage d’outils. Certaines incluent des enseignements théoriques, expérientiels et d’implication personnelle importants. D’autres ciblent leur formation sur des aspects spécifiques et spécialisés d’applications.

Certains praticiens pensent qu’en étant formés à une multitude d’outils ils sont de facto compétents pour être psychothérapeute, coach ou spécialisé en développement personnel.

C’est oublier que les métiers dont nous parlons impliquent des compétences et connaissances théoriques et personnelles de base indispensables auxquelles peuvent être souhaitablement adjoints des outils.
Et ceci est vrai pour tous les métiers d’accompagnement.

En réalité pour ce qui concerne la psychothérapie, l’EAP (Association Européenne de Psychothérapies) représentée en Belgique par l’ABP (Association Belge de Psychothérapies) reconnait un ensemble de modalités (courants, approches, écoles,..) et des critères communs de formation à ces modalités. Leurs critères sont assez semblables à ceux de la nouvelle loi.
Je suis assez convaincu que ce modèle peut être étendu aux autres champs de l’accompagnement. 

On peut distinguer, dans le domaine de l’accompagnement, plusieurs champs, plusieurs métiers présentés sur Mieux-Etre.org :
- La psychothérapie (analytique, systémique, comportementaliste, humaniste,..),
- le coaching (professionnel, éducatif, personnel,..),
- le développement personnel (relationnel, spirituel, ..),
- le bien-être (mental, physique, ...)
- les approches naturelles de santé (restauration, maintien, amélioration, ..).
Ces champs se chevauchent et, bien entendu, apportent des bénéfices sur plusieurs plans. Néanmoins ils sont distincts. La formation à leur pratique est à la fois spécifique et connexe. Les outils utilisés sont souvent communs mais le cadre est différent.

De plus, les champs ne devraient pas être hiérarchisés. Comme le dit la loi sur la psychothérapie, un psychologue clinicien n’est pas un psychothérapeute, et vice versa. De la même manière un psychothérapeute n’a pas les compétences d’un coach ou d’un spécialiste en bien-être.

Pour corser les choses, il convient aussi de distinguer les approches des outils.
Je lis et j’entends parfois qu’il existerait plus de 400 thérapies. Je ne sais pas sur quoi se basent ceux qui affirment cela. Ce qui me parait évident c’est qu’il y a une confusion entre les approches et les outils.

En résumé et très schématiquement, une grille de lecture pourrait être de dire qu’il existe :
- Des champs (psychothérapie, coaching, développement personnel,..)
- Dans lesquels se retrouvent des approches (Gestalt, Yoga, Thérapies brèves,..)
- Qui s’inscrivent dans des courants de pensées (Systémique, Humaniste, Orientale..)
- Qui utilisent et partagent des outils (Hypnose, ACT, techniques corporelles,..)

Enfin si beaucoup d’outils peuvent être utilisés avec bénéfice dans les différents champs, ils s’attachent parfois plus précisément à un champ spécifique.
Ainsi, par exemple, la pleine conscience (ou Mindfulness) concerne d’avantage le bien-être et le développement personnel. Il peut être judicieux qu’un psychothérapeute oriente parfois l’un ou l’autre de ses patients/clients vers un spécialiste de ce champ et de cet outil. Inversement, il est salutaire, parfois, qu’un spécialiste du développement personnel puisse évaluer l’utilité d’orienter son client vers un psychothérapeute.

Je reviendrai dans un prochain article sur la création d’une carte qui montre où se situent les outils par rapport aux différents champs.
Mais il me parait important que tous les professionnels de chaque champ soient capables de connaître leurs limites, reconnaître les contre-indications de leur pratique et travailler en réseau pluridisciplinaire. Cela implique que les formations prennent en compte ces aspects.

Parmi les critères pour figurer sur Mieux-Etre, nous demandons aux professionnels de pouvoir justifier d’une formation complète dans l’outil et l’approche qu’ils proposent. Dorénavant, nous leur demandons aussi de mieux spécifier leur champ d’intervention. Ce sera également le cas pour les formations professionnelles proposées.
Vous verrez donc peu à peu apparaitre dans le haut de chaque page du site l’un ou l’autre des labels suivant :

Cela permettra, je l’espère, au public qui fréquente Mieux-Etre.org de mieux comprendre l’offre proposée et de trouver le professionnel qui pourra répondre à son attente.

Pour conclure provisoirement cette réflexion,je pense que les métiers du mieux-être, de l’accompagnement, sont des métiers d’artisanat où l’étude, l’écolage, la pratique, l’initiation personnelle sont essentiels.

Pour confier une chose précieuse existante ou en devenir à un artisan, nous souhaitons qu’il ait une solide compétence, une formation conséquente, qu’il ait une bonne expérience pratique, que l’on décèle chez lui sa capacité de nous respecter dans notre spécificité singulière, qu’il propose un chemin et que nous obtenions un résultat qui correspond à nos attentes, voire secrètement, qu’il dépasse un peu ce que nous pouvions imaginer.
Il en va de même pour nos métiers.

N"hésitez pas à me faire parvenir vos commentaires ou à réagir à cet article sur notre page Facebook.
- Les "Bistrots Mieux-Etre"
A bientôt,
Benoît Dumont


Article publié le 11 mai 2014
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.
Partager cet article
Autre(s) article(s) proposé(s) par Dumont Benoît
Loi sur la psychothérapie : fin de l’histoire ?
La Cour Constitutionnelle vient de donner raison à la ministre de la santé en rejetant l’ensemble des recours contre sa loi sur la psychothérapie. (...)

Champ-Psy - (im)pertinent et constructif
Le sort de la psychothérapie sera t-il scellé dans les prochaines semaines ? Personne ne peut à l’heure actuelle se prononcer mais il est essentiel (...)

Loi « contre la psychothérapie » résumé des actions juridiques
L’opposition à la loi votée en juin 2016 ne faiblit pas. Voici le résumé des sept actions juridiques menées contre les mesures qui menacent la (...)

Les psychothérapeutes baissent-ils la garde ?
La loi contre la psychothérapie votée en juin 2016 a été suspendue en décembre. C’est sans nul doute grâce à la mobilisation de plusieurs associations (...)

Alter-Psy, un collectif citoyen pour une psychothérapie plurielle de qualité.
La mutation implacable de la société actuelle vers la mondialisation engendre des angoisses légitimes et complexes qui poussent certains à (...)

Les psychothérapeutes adressent un mémorandum au Gouvernement.
Le 7 février 50 responsables d’institutions ou d’enseignement des principales orientations psychothérapeutiques reconnues ont adressé au Gouvernement (...)

La Ministre Maggie De Block impose sa vision de la psychothérapie.
La Ministre de la Santé Maggie De Block vient de publier ce 5 février un communiqué de presse qui en dit plus sur ses (...)

Les psychothérapeutes se mobilisent contre la modification de la loi de 2014 sur la Psychothérapie !
Une loi bien faite risque de voler en éclats ! Le précédent gouvernement a voté une loi sur la défense du titre et de l’exercice de la (...)

A propos de la loi sur la psychothérapie
La loi concernant la psychothérapie en Belgique a été votée à la Chambre le 30 janvier 2014. Elle encadre l’usage du titre de psychothérapeute et (...)

Carl Rogers avait raison !
Ce n’est pas la technique, ce n’est pas le thérapeute, ce n’est pas le niveau de formation, ce n’est pas la nouvelle drogue miracle, ce n’est pas le (...)

"165 millions d’Européens affectés par des troubles mentaux"
J’ai lu deux articles passionnants cette semaine. Le premier concerne cette étude récente selon laquelle près de 40% des européens souffriraient (...)

A propos du mieux-être et de la variété des approches
Aussi étonnant que cela puisse paraitre à certains, avant 1990 il n’existait pas de mot pour parler de l’ensemble des approches de psychothérapies, (...)

Les faux prophètes et les charlatans
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce ne sont pas seulement les personnalités faibles ou immatures qui peuvent tomber sous influence car tout (...)

A propos des psychothérapies
Si, jusque dans les années soixante, l’offre était dominée par la psychanalyse, elle s’est atomisée en une myriade d’approches correspondant à des (...)

A propos du développement personnel
Quelle est la ligne de démarcation entre psychothérapies et développement personnel ? Que peut-on attendre, et ne pas attendre de démarches qui (...)

Article proposé par

Dumont Benoît

Benoît Dumont est psychothérapeute, titulaire du Certificat Européen de Psychothérapie (CEP) délivré par l’Association Européenne de Psychothérapie (AEP), il est membre de l’Association Belge de Psychothérapie (ABP/BVP) et membre fondateur du collectif Alter-Psy.
Il est aussi le responsable éditorial de Mieux-Etre.org et de Champ-Psy.be
- 788, Chaussée de Waterloo B-1180 Bruxelles
- benoit@parcours.com
- +32 2 372 23 26

Voir profil complet





Suivre Mieux-Etre
  • 31 visiteurs en ce moment

    Recherche par thèmes Articles Vidéos entretiens Livres, CD, DVD Recherche par noms
    Avertissement
    L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
    Mieux-Etre.org
    © sprl Parcours
    Tous droits réservés
    Mentions légales