Loi « contre la psychothérapie » résumé des actions juridiques

L’oppo­si­tion à la loi votée en juin 2016 ne fai­blit pas. Voici le résumé des sept actions juri­di­ques menées contre les mesu­res qui mena­cent la plu­ra­lité et la qua­lité de la psy­cho­thé­ra­pie en Belgique.

Le collectif Alter-Psy et Maître Letellier. www.alter-psy.org

  • Une première action portée par le collectif pour les personnes individuelles et les indépendants a été le dépôt d’un recours en annulation doublé d’un recours en suspension le 27 octobre 2016.
    • Suspension : Première victoire le 22 décembre 2016 la Cour Constitutionnelle a suspendu l’article 11 de la loi (mesures transitoires) permettant aux personnes qui, avant l’entrée en vigueur de la loi attaquée, exerçaient la pratique de la psychothérapie, sans satisfaire aux exigences de cette loi, de continuer à exercer cette pratique en attendant que la Cour statue sur le recours en annulation.
    • Annulation. La décision concernant ce recours en annulation est tombée le 16 mars 2017. Dans son arrêt la Cour constitutionnelle décide que « les personnes qui, avant l’entrée en vigueur de la loi attaquée, exerçaient la pratique de la psychothérapie sans satisfaire aux exigences de cette loi peuvent continuer à exercer cette pratique en attendant que le législateur prenne les mesures transitoires nécessaires pour réparer ’inconstitutionnalité constatée par la Cour. »
  • Un deuxième recours en annulation a été déposé fin janvier par Alter-Psy qui, depuis, s’est constitué en asbl. Ses membres contestent l’orientation prise sur le fond par cette loi, notamment la paramédicalisation de la psychothérapie. La nature de la psychothérapie et de notre métier relève très largement des sciences humaines.

Ce deuxième recours et tous les suivants ont été déposé fin janvier 2017.

Le groupe de travail des fédérations et Maître Marc Uyttendaele coordonné par la LBFSM. www.lbfsm.be

  • Un recours en annulation concernant les institutions et les professionnels travaillant en institution face aux incohérences de la loi a également été déposé fin janvier. Le groupe est constitué comme suit : La Ligue Bruxelloise Francophone pour la Santé Mentale (LBFSM), La Fédération des Centres Pluralistes de Planning Familial (FCPPF), La Fédération des Maisons Médicale (FMM), La Fédération des Institution pour Toxicomanes (Fédito), La Fédération Laïque des Centres de Planning Familial (FLCPF), L’Union Professionnelle des Conseillers Conjugaux et Familiaux (UPCCF), La Ligue Wallonne pour la Santé Mentale (LWSM), La Fédération des Centres de Planning et de Consultation (FCPC), toute personne travaillant en institution.


La Plateforme PsySM et Maître Tulkens. www.plateforme-psym.be

  • Un recours en annulation porté par la Plateforme des professions de santé mentale concernant les institutions de formations qui devront fermer et licencier leurs formateurs.
  • Un recours au Conseil d’Etat concernant l’Arrêté Royal sur le Conseil fédéral des professions des soins de santé mentale. Un appel d’offre pour le constituer a été fait en novembre 2016. Son libellé est tel que seules certaines fédérations peuvent proposer des membres. Il n’est pas prévu qu’avis soit pris auprès des fédérations reconnues professionnels des psychothérapeutes. Et, c’est ce Conseil, au sein duquel il se pourrait que ne siège aucune personne expérimentée en psychothérapie, qui va réfléchir à ce qu’est la psychothérapie.

L’APPPsy, l’UPPsy et Maître Bourtembourg. www.apppsy.be

  • Un recours en annulation auprès de la Cours Constitutionnelle avec comme argument principal : Erreur manifeste d’appréciation concernant la nature de la profession de psychothérapeute et partant sa suppression, concernant la description des actes respectifs permis et interdits de la psychologie clinique et de la psychothérapie, concernant l’obligation d’une collaboration interdisciplinaire lors de tout exercice de la psychothérapie, ainsi que le privilège accordé sans réciprocité au médecin d’exercer sans formation tous les actes de la psycholgie clinique.
  • Un recours au Conseil d’Etat concernant l’Arrêté Royal sur le Conseil fédéral des professions des soins de santé mentale. En effet, l’appel d’offre pour le constituer a été fait sur mesure pour certaines fédérations, en écartant d’autres, et n’a pas pris avis de la seule fédération nationale agréée de psychologues cliniciens psychothérapeutes. Or, le Conseil, au sein duquel il se pourrait que ne siège aucune personne expérimentée en psychothérapie, va précisément réfléchir à ce qu’est la psychothérapie. Plus d’info via contact@apppsy.be (Fédération nationale agréée des psychologues praticiens d’orientation psychanalytique)

En résumé, la tentative de la Ministre Maggie De Block d’imposer en force et au pas de charge, sa vision de la psychothérapie rencontre une large opposition. Difficile pour elle et pour les responsables politiques de déclarer encore que ceux qui contestent cette loi ne sont que quelques-uns.


Article publié le 12 mars 2017
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.
Partager cet article
Autre(s) article(s) proposé(s) par Dumont Benoît
Les psychothérapeutes baissent-ils la garde ?
La loi contre la psychothérapie votée en juin 2016 a été suspendue en décembre. C’est sans nul doute grâce à la mobilisation de plusieurs associations (...)

Alter-Psy, un collectif citoyen pour une psychothérapie plurielle de qualité.
La mutation implacable de la société actuelle vers la mondialisation engendre des angoisses légitimes et complexes qui poussent certains à (...)

Les psychothérapeutes adressent un mémorandum au Gouvernement.
Le 7 février 50 responsables d’institutions ou d’enseignement des principales orientations psychothérapeutiques reconnues ont adressé au Gouvernement (...)

La Ministre Maggie De Block impose sa vision de la psychothérapie.
La Ministre de la Santé Maggie De Block vient de publier ce 5 février un communiqué de presse qui en dit plus sur ses (...)

Les psychothérapeutes se mobilisent contre la modification de la loi de 2014 sur la Psychothérapie !
Une loi bien faite risque de voler en éclats ! Le précédent gouvernement a voté une loi sur la défense du titre et de l’exercice de la (...)

Mieux-être : des métiers et des outils.
La 3e édition du Bistrot Mieux-Etre accueillait une fois encore plus de 70 professionnels d’écoles, de courants et de disciplines différentes réunis (...)

A propos de la loi sur la psychothérapie
La loi concernant la psychothérapie en Belgique a été votée à la Chambre le 30 janvier 2014. Elle encadre l’usage du titre de psychothérapeute et (...)

Carl Rogers avait raison !
Ce n’est pas la technique, ce n’est pas le thérapeute, ce n’est pas le niveau de formation, ce n’est pas la nouvelle drogue miracle, ce n’est pas le (...)

"165 millions d’Européens affectés par des troubles mentaux"
J’ai lu deux articles passionnants cette semaine. Le premier concerne cette étude récente selon laquelle près de 40% des européens souffriraient (...)

A propos du mieux-être et de la variété des approches
Aussi étonnant que cela puisse paraitre à certains, avant 1990 il n’existait pas de mot pour parler de l’ensemble des approches de psychothérapies, (...)

Les faux prophètes et les charlatans
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce ne sont pas seulement les personnalités faibles ou immatures qui peuvent tomber sous influence car tout (...)

A propos des psychothérapies
Si, jusque dans les années soixante, l’offre était dominée par la psychanalyse, elle s’est atomisée en une myriade d’approches correspondant à des (...)

A propos du développement personnel
Quelle est la ligne de démarcation entre psychothérapies et développement personnel ? Que peut-on attendre, et ne pas attendre de démarches qui (...)

Article proposé par

Dumont Benoît

Benoît Dumont dirige Mieux-Etre.org et en est le responsable éditorial. Il est aussi psychothérapeute, titulaire du Certificat Européen de Psychothérapie (CEP) délivré par l’Association Européenne de Psychothérapie (AEP), il est membre de l’Association Belge de Psychothérapie (ABP/BVP) et membre fondateur du collectif Alter-Psy

- benoit@mieux-etre.org
- +32 2 372 23 26

Voir profil complet





Suivre Mieux-Etre
  • 16 visiteurs en ce moment

    Recherche par thèmes Les "Unes" Vidéos entretiens Livres, CD, DVD Recherche par noms Associations professionnelles
    Avertissement
    L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
    Mieux-Etre.org
    © sprl Parcours
    Tous droits réservés
    Mentions légales