Livre

Entre mère et fils... Une histoire d’amour et de désir

Par Virginie Megglé

Tu seras un homme mon fils !

Elle voudrait le voir réussir loin d’elle, mais elle tremble de le perdre. Il voudrait rester tout pour elle, mais il rêve de s’en détacher. Les sentiments entre mère et fils sont plus complexes et plus ambivalents qu’il n’y paraît ...

Du côté de la mère, comment autoriser son fils à exister loin d’elle ? Comment se passer de lui ? Du côté du fils, comment trouver la force de voler de ses propres ailes ? Comment se séparer de celle qui lui a donné la vie pour s’engager auprès d’un autre amour ?
Tendresse, admiration, enchantement, mais aussi sentiment de perte et d’abandon, exil, manque, jalousie, possession, deuil, dépit, débordement ... jalonnent cette relation et ne cessent de mettre à l’épreuve un attachement, qui, de part et d’autre, se laissait imaginer idyllique .

En s’appuyant sur les moments forts qui marquent la relation mère/fils : le désir d’enfant avant même que la femme ne soit mère, la naissance du fils, les premières séparations, le premier amour, l’adolescence, etc... ce livre nous invite à découvrir les mécanismes de ce lien essentiel et à en déchiffrer l’énigme ... À Travers des témoignages de mères ou de fils, l’auteur éclaire chacune de ces grandes étapes d’un point de vue psychanalytique et suggère des pistes clefs pour inviter à les vivre avec le plus de bonheur possible.

Virginie Megglé est psychanalyste en région parisienne. Elle est notamment l’auteur de Couper le cordon et de Face à l’anorexie, chez le même éditeur.
Elle anime par ailleurs le site internet http://www.psychanalyse-en-mouvement.net/

- Editeur(s) : Eyrolles
- Parution : 28/02/2008
- Edition : 1ère edition
- Nb de pages : 206 pages
- Format : 15,5 x 21
- Couverture : Broché



Publié le 6 avril 2008 - Auteur : Megglé Virginie
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.

Autre(s) article(s) proposé(s) par Megglé Virginie
Confiance ... Confiance en soi...?
Ah ! La belle confiance en soi que confirme la reconnaissance par d’autres de nos qualités personnelles et pourtant…Une comparaison désobligeante, (...)

Couper le cordon.
Une rupture amoureuse, un déménagement, un licenciement, une simple absence ou un retard anodin nous plongent sou- dain dans une profonde détresse. (...)

De l’autorité ... à sans cesse réinventer
Il fut un temps, il y a guère, où tenter d’évoquer les vertus possibles de l’autorité faisait vite surgir des sentiments de désapprobation ou des (...)

La projection - A chacun son film...
Consciemment ou non, nous prêtons aux autres des sentiments et des intentions qu’ils n’ont pas. Nous avons l’impression d’être à leur place et de (...)

Tantôt torture… tantôt voyage… Et dire qu’il s’agit de travail…
Envié par qui en manque, insupporté par qui plie sous son poids, adoré par qui l’accomplit – par-delà les contraintes auxquelles nul n’échappe - dans (...)

Séduction ...? La tentation de l’innocence…
Admirée ou ridiculisée, à la lisière du délicieux et du détestable, qu’elle soit du ressort de l’innocence ou de celui de l’incroyance, qu’elle s’exerce (...)

La transmission du sentiment d’insécurité dans la relation maman enfant.
L’évocation et l’invocation répétitives de la « sécurité » comme enjeu politique à travers les médias m’ont amenée à me demander comment, aujourd’hui, le (...)

Le succès, une révolution difficile à mener ...
Chacun à la possibilité de convertir une difficulté en source de progrès personnel et l’envie heureuse de relever un défi de façon victorieuse déjoue (...)

Une peur peut en cacher une autre, comment ne pas en avoir peur ?
La peur s’additionnant à la peur qu’elle engendre, les fantômes qui se cachent sous le lit feront peur aussi longtemps que… la peur nous empêchera de (...)

Le bonheur…. Un droit dont on aurait le devoir de ne pas se priver !
Sexuel ou conjugal, familial ou professionnel, on le souhaite à qui l’on aime, et heur étant le doublet populaire du latin augurium, augure, (...)

Amour, haine, une relation passionnelle
Ne pas aimer n’est pas haïr : la haine n’est pas le contraire de l’amour, mais quand elle s’amorce, entre en jeu, se déclare à cœur ouvert ou agit en (...)

La peur
La peur nous fragilise, perturbe la confiance en nos capacités de résistance aux chocs et nous transforme en proie idéale face à celui que la (...)

L’enfance du doute…
Reflet de la part d’imprévisible inhérente à tout cheminement, rébarbatif au dirigisme, perméable aux présages comme à l’espoir, à l’appréhension comme (...)

Plaisir et transmission, un plaisir pas toujours facile à vivre...
Un regard qui se détache d’une foule maussade, le cri de joie d’un enfant qui fête notre retour, un murmure à notre oreille, la caresse du soleil, (...)

Face à l’anorexie : Le visible et l’invisible
Les mots de la faim... Comment entendre le cri qui s’échappe de ces corps qui se martyrisent ou qui s’effacent ? L’anorexie est une épreuve non (...)

Avertissement
L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
Mieux-Etre.org
© sprl Parcours
Tous droits réservés
Mentions légales