Méthode

Maturité cérébrale, apprentissage et cortisol

Par Catherine Delhaise


Maturité cérébrale, apprentissage et cortisol

Saviez-vous que la maturité cérébrale et la façon dont l’enfant apprend à l’école peut être impactée de manière considérable par le cortisol ?
Le cortisol, cette hormone du stress influence l’enfant sur sa capacité à apprendre, sur la mémorisation, la concentration et la façon dont il gère ses émotions. Dès les premières années de vie, lorsque le cerveau se développe, l’enfant est particulièrement sensible aux influences environnementales.

Le stress et également le stress précoce vécu in utero dans un cadre familial insécurisant ou hostile peut être un facteur déterminant sur la concentration et les troubles de l’apprentissage. Lorsqu’un enfant, et déjà tout petit, ressent une émotion de peur, de colère ou de tristesse il va fabriquer du cortisol ce qui va influencer le corps calleux et la manière dont les 2 hémisphères cérébraux communiquent ensemble.

Face à une insécurité, à un choc ou à une situation traumatisante, l’enfant va modeler dans son corps et de manière totalement inconsciente des systèmes défensifs pour se protéger. Il va apprendre à se fermer, à se bloquer ou à se durcir. L’enfant apprend aussi très vite à bloquer sa respiration quand il ressent quelque chose de désagréable et cela pour éviter de sentir quelque chose qui fait mal.

Catherine Gueguen et ses recherches en Neurosciences affectives nous rappelle régulièrement dans ses livres et conférences qu’un enfant de moins de 5 ans, n’est pas en mesure de gérer ses émotions ou de se calmer tout seul. Afin de s’apaiser, il a besoin d’un adulte bienveillant pour le réconforter et le rassurer.

En tant que Psychothérapeute spécialisée dans l’accompagnement des enfants, j’ai pu expérimenter à maintes reprises comment le corps est une porte qui peut amener à faire circuler les émotions parfois enfuies et à retrouver notre pouvoir. Il me parait que le corps et la dimension Psychocorporelle est un moyen complémentaire pour aider l’enfant à trouver un équilibre au niveau de son corps, de son esprit et de son âme si l’on veut tenir compte de l’enfant dans sa globalité.
La dimension corporelle peut permettre de créer un lien de sécurité pour accompagner les enfants à développer la confiance et la stabilité intérieure pour mieux gérer les émotions, la sécurité intérieure et pour se sentir à l’aise dans leur corps.

En invitant le corps à respirer en conscience avec des mouvements ludiques, nous pouvons aider les enfants à retrouver le plaisir d’apprendre

Tout le travail avec le corps associé à la dimension émotionnelle permet d’aider les enfants à retrouver le plaisir d’apprendre grâce à la stimulation des endorphines, les hormones du plaisir. Quand l’enfant se sent accueilli dans la bienveillance et qu’on lui donne la sécurité pour rouvrir son cœur à travers son corps, de nouvelles perspectives et de nouveaux talents peuvent se déployer.
Lorsque le corps se sent en sécurité, il peut alors acquérir toutes les capacités pour apprendre et s’épanouir.

En 2008, j’ai vécu une incroyable transformation intérieure où j’ai appris à mieux respirer et à habiter mon corps. Cette transformation m’a permis d’accéder à tout un potentiel que j’avais enfouis depuis ma tendre enfance et dont je n’imaginais même pas l’existence.

Cette découverte m’a aidé à me sentir mieux dans mon corps, à me connecter à force intérieure et à développer de nouveaux talents.
Dans mes consultations, j’ai commencé à travailler autrement avec les enfants et à associer différentes techniques dont des outils corporels.
En combinant différents outils et en particulier les outils corporels, j’ai pu remarquer que cela avait un impact intéressant dans la durée et surtout pour les enfants qui avaient vécus des expériences douloureuses ou insécurisantes pendant leur enfance.

Cette nouvelle façon de faire, m’a permis d’obtenir des résultats significatifs et aussi plus rapides.

Catherine Delhaise, consciente que les enfants ont un potentiel immense, a développé une approche ludique sur base d’un parcours personnel et de 2 années de travail dans les écoles : La méthode Félicitée ®.
La méthode Félicitée® associe des mouvements basés sur différentes techniques pour créer de nouvelles connexions neuronales et libérer les blocages cristallisés dans le corps. La répétition des exercices permet de favoriser la concentration et le bien-être de l’enfant.
L’association de la respiration et du mouvement permet de développer la latéralité et de créer de nouvelles connexions neuronales pour une meilleure utilisation de ses capacités
.
Delhaise Catherine

Catherine Delhaise est Auteure de la méthode Félicitée ®,
Kinésiologue spécialisée chez les enfants, Psychothérapeute en relation d’aide, Formatrice et Conférencière internationale.

Elle est passionnée par le monde éducatif et tout ce qui touche à l’épanouissement des enfants.
Elle forme les enseignants et les thérapeutes qui veulent se spécialiser dans l’accompagnement des enfants.

- +32 476 72 95 55
- catherine.delhaise@felicitee.be
- www.lamethodefelicitee.com

Du ou avec le même auteur

Formation Certifiante pour accompagner les enfants
Vous êtes passionnée par le monde éducatif et tout ce qui touche à l’épanouissement des enfants ? Lors de cette formation, vous apprendrez à travailler (...)

La méthode Félicitée ® pour l’aide aux apprentissages et les émotions
La méthode Félicitée ® est une méthode ludique spécialisée dans l’aide aux apprentissages des enfants pour améliorer la concentration et stimuler son (...)

Avertissement
L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
Mieux-Etre.org
© sprl Parcours
Tous droits réservés
Mentions légales