Médecine Tranditionnelle Chinoise (M.T.C.)

L’histoire de la M.T.C. remonte aux environs de 5 à 6 000 ans suivant les historiens. (Aiguilles de pierre).
À une lointaine époque, dit la légende, les guerriers percés de flèches semblaient guérir par magie. D’où l’idée de soigner en piquant, un concept thérapeutique que des dynasties chinoises ont ordonnancé pendant 60 siècles, comme du papier à musique, puis transmis via les écoles de Pékin, de Shanghai et de Nankin.

Qu’est-ce que la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) ?

La Médecine Chinoise est un système médical complet.
Construit au cours des siècles, il est en évolution constante.
L’analyse des symptômes présentés par le patient (son pouls et sa langue) permettent d’établir les causes et le mécanisme de sa maladie et détermine la stratégie de traitement, le choix des herbes,
des points d’acupuncture, des massages, de la diététique ou de mouvements énergétiques. La Médecine Traditionnelle Chinoise englobe une théorie fondamentale qui explique comment l’être humain fonctionne lorsque tout va bien (anatomie, physiologie, psychologie…), qu’elles sont les
différentes causes des maladies et les mécanismes pathologiques qui en découlent.

Elle possède un système unique de diagnostic très développé qui est basé sur quatre phases :
- l’interrogatoire
- l’observation (langue)
- l’audio olfactif et la palpation (pouls).

Un praticien de médecine chinoise bien formé peut, par exemple, à travers la prise du pouls radial détecter certains déséquilibres.

La médecine chinoise s’appuie sur des théories fondamentales : le Yin Yang, les cinq mouvements (Wu Xing), le Shen (esprit), l’énergie (Qi). Ces quatre idées sont à la base de la philosophie mais aussi de la culture d’une des plus importantes et anciennes civilisations. Le Yin Yang, les cinq éléments, le Shen et le Qi sont une manière d’expliquer le fonctionnement de l’univers, de la nature et de l’homme. C’est par l’observation de la Nature de leur environnement que ces notions ont été découvertes par les sages chinois il y a 3000 à 5000 ans.

Quels sont les outils de la Médecine Traditionnelle Chinoise ?

L’acupuncture :(Zhenjiu), ce qui en chinois signifie piquer et brûler. Ces méthodes comprennent le traitement à l’aiguille, au moxa et à la ventouse. Le principe fondamental de ce type de traitement est l’intervention directe sur la circulation de l’énergie vitale (Qi) qui passe dans les méridiens.

La pharmacopée est le fruit de milliers d’années d’expérience. Elle repose sur la connaissance des « sages » chinois, obtenue en observant la nature. C’est ainsi que sont nées les théories du Yin et du Yang, des cinq éléments et les principes philosophiques taoïstes.

Le Tuina : ce terme signifie respectivement pousser - saisir et appuyer - frotter. Ainsi Tuina représente quatre actions typiques du massage thérapeutique chinois.

Que peut soigner la Médecine Traditionnelle Chinoise

La médecine chinoise n’est pas limitée à ce que l’on appelle la prévention ou aux « troubles psychosomatiques » ou aux « stress ».

Elle est parfaitement adaptée à des pathologies graves ou purement somatiques, avec des effets concrets et vérifiables. Il est à souligner que l’OMS a reconnu officiellement l’efficacité de la médecine chinoise et de l’acupuncture dans de nombreuses pathologies

Marcel Coste
Directeur National de la Faculté Libre d’Energétique Traditionnelle Chinoise (FLETC)



Publié le 16 mai 2009
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.

Avertissement
L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
Mieux-Etre.org
© sprl Parcours
Tous droits réservés
Mentions légales