La Somatic Experiencing® ou comment le corps se souvient.

Par Jean-Michel Spanoghe

Bien souvent, nous pensons être libérés de certains souvenirs, alors que notre corps, nos émotions nous indiquent souvent qu’il n’en est rien ! Comment, dès lors, aborder ce passé enfui dans notre corps, le guérir ?

Peter A. Levine, docteur en biophysique médicale (Université de Californie à Berkeley) et en psychologie (Université Internationale), a été consultant en matière de stress pour la NASA, lors de la conception de la première navette spatiale.
Aujourd’hui il est reconnu pour son engagement dans le champ du traumatisme physioloqico-psychique et le développement de thérapies fondées sur ce qu’il appelle la Somatic Experiencing® ou S.E.

L’outil que propose Peter A. Levine est une approche holistique facilitant l’accès à la mémoire du corps, ce grand oublié des thérapies du XXe siècle.

Cette méthode se base sur le « comment » ou la manière dont le Système Nerveux Central et l’ensemble du corps gèrent les événements à forte connotation émotionnelle voire traumatique.

Tout individu confronté à un danger extrême (événement trop violent, trop rapide ou trop intense) qu’il n’est pas en mesure de surmonter par une réaction de fuite ou de lutte peut en rester pétrifié, figé dans une réaction d’immobilité.
Une très forte charge d’énergie de survie reste alors bloquée dans son système nerveux
.

Le trauma vient donc perturber le bon fonctionnement du Système Nerveux en le bloquant littéralement.
La Somatic Experiencing ® est un outil qui permet donc au Système Nerveux d’intégrer le trauma et, par là, de désactiver la charge émotionnelle qui s’est trouvée emprisonnée dans le corps, rendant possible un retour à une vie normale.

Lors d’un accident de roulage par exemple, tout se passe trop rapidement pour que la personne ait une réaction directe face à ce qui lui arrive. Le cerveau a bien enregistré la séquence, mais il n’a pas eu le temps d’y apporter une réponse.
La Somatic Experiencing® permet au Système Nerveux de l’individu de retrouver le temps et l’espace nécessaires et de recontacter la réactivité manquante lors du choc traumatique, soit de mettre fin à l’évitement, de terminer les actions motrices inachevées, de s’orienter à nouveau dans son environnement
La charge d’adrénaline immobilisée dans le système peut dès lors se relâcher et permettre au Système Nerveux de l’individu de se “décharger”, comme de reprendre du recul ou de la distance par rapport à cet événement.

Le Ressenti corporel

La S.E® utilise la notion de « Ressenti Corporel » ou felt sense , développée à l’origine par le philosophe et psychothérapeute américain Eugene T. Gendlin.
Selon Peter Levine, le « Ressenti Corporel » fait office en quelque sorte de « médiateur” ! Médiateur qui nous permet de faire l’expérience des sensations et autres ressentis dans notre corps, soit d’en prendre connaissance. Ce ressenti permet de recontacter une forme de « mémoire » enfouie dans notre corps.
Prenons, à titre d’exemple, une relation enterrée depuis des années, soit en paix au niveau des sentiments et des idées. Et pourtant, mystérieusement, notre ventre se noue lorsque nous rencontrons à nouveau la personne avec laquelle nous fûmes en relation. Ce ressenti physique montre que le corps, lui, n’a ni oublié, ni « lâché ».
Et si le corps ne « lâche » pas, les émotions reviennent continuellement tout comme les pensées.
La méthode mise en place par Peter Levine s’est beaucoup inspirée du comportement des animaux.
La dimension éthologique est un des fondements de la S.E®.
Ainsi, comme il le note, un processus inné offre aux animaux une sorte d’immunité naturelle contre le traumatisme, ce qui les rend aptes à reprendre sans difficulté le cours de leur existence normale.
Face au danger, le néocortex de l’homme, par contre, ne lui permet pas de réagir tout à fait instinctivement, à l’image des animaux.
Chez l’homme, une partie de l’information reste inévitablement emmagasinée dans son cerveau reptilien.

Le Figement

Si le choc ou le trauma est trop fort, la quantité d’énergie bloquée sera considérable, ce qui produira souvent chez le sujet un comportement d’ hyper vigilance, seul moyen pour lui de gérer cet excès d’énergie. Concentrée sur toutes les sources possibles de danger, la personne se méfiera de tout ce qui la sort de l’ordinaire. Angoissée, elle restreindra ses activités en conséquence.
Pour représenter ce qui se passe dans notre corps, Peter Levine utilise volontiers un ressort.

Quand celui-ci se trouve comprimé, il renferme toute l’énergie du choc qui va provoquer son ouverture maximale. Dépasser le trauma, c’est remettre en marche nos mécanismes intérieurs avec des petits mouvements, comme si l’on jouait avec ce ressort qui descend les escaliers.
L’objectif de la Somatic Expériencing® n’est pas seulement la décharge de l’énergie résiduelle mais le rétablissement de la capacité d’autorégulation du corps.
La Somatic Experiencing® est utile en tout temps, pour les grands comme les petits traumas.
En effet, dans la vie quotidienne, les traumas sont omniprésents. Par exemple, lorsque quelqu’un se trouve bloqué brusquement, quelques instants, dans l’ascenseur et qu’il n’a pas eu le temps d’en sortir, il se produit un effet de surprise, une situation dans laquelle nous faisons face à une « inconnue ». Il se peut qu’à la suite de cette expérience assez anodine, nous soyons amenés à hésiter et « stresser » devant une autre porte d’ascenseur. Un mouvement d’évitement s’est alors immiscé dans notre corps et risque, s’il n’est pas intégré, de se répéter dans les situations similaires.

L’immobilisation

Cette réponse d’immobilisation qui devrait être temporaire tout comme chez l’animal, se perpétue chez l’homme, pour se « figer » ou se « dissocier du traumatisme originel ». C’est dans la réponse d’immobilisation ou de figement (Freeze) que le modèle S.E® recherche la clef de la compréhension et du traitement des symptômes post traumatiques (PTSD) chez l’être humain.

Mémoire Cellulaire

Les cellules de notre corps ont une mémoire ». Notre corps constitue une forme d’enregistreur en lien étroit avec les informations fournies par notre cerveau. « Ce n’est pas l’événement en soi qui est à l’origine des séquelles du traumatisme. »

Ces séquelles sont dues aux reliquats de la réaction d’immobilisation qui s’est produite lors de l’événement. Elles se développent lorsque nous ne sommes pas en mesure d’achever le processus nous faisant sortir de cette réaction d’immobilisation.

Le traumatisme, le choc traumatique, est comme une camisole de force endogène, qui pétrifie la personne depuis l’intérieur et fige dans sa mémoire le souvenir de l’instant vécu.

Le cerveau et le corps sont en interaction étroite : la tension du muscle peut être interprétée comme un danger par le cerveau qui va rappeler un autre danger et ainsi de suite. L’inverse est aussi possible, lorsque le cerveau projette l’imminence d’un danger. Par exemple, lorsqu’on entend soudain un bruit sec, tout notre système s’alarme et les muscles suivent.

« Le corps a ses propres règles. Il a une autonomie d’agir et d’être qui va influencer notre psyché »

La Somatic Experiencing® prend en considération l’être humain dans sa globalité, soit tous ses aspects : le corps, les émotions, les pensées et les croyances.
On s’aperçoit ensuite, que le corps a ses propres règles. Il a en fait,une autonomie d’agir et d’être qui va ensuite influencer notre psyché.
Le corps relève également que la source du trauma n’est pas toujours celle que la personne imagine. Elle peut être plus enfouie ou cachée et remonter à la naissance.

 « Waking the Tiger » ou Réveiller le Tigre…

Ou Comment le corps instinctivement se mobilise pour se défendre face à ce qu’il vit comme une agression, par les trois réactions physiologiques instinctuelles (Flight, Fight, Freeze) ?

Comment cette immense énergie physiologique de vie mobilisée se retrouve souvent bloquée dans le corps et entraine le fait que l’humain se verrouille en « mode survie » ?

Le traumatisme n’est pas dans l’événement en soi, mais bien dans le système nerveux de l’individu qui l’a vécu.

En Résumé
La guérison du traumatisme passe par le corps.
Le retour à l’orientation « ici et maintenant » entraîne des réactions neurobiologiques puissantes.
Il se produit une alternance entre vortex traumatique et vortex ressourçant.
Le récit des événements sert à détecter l’activation, non à écouter l’histoire.
Les symptômes sont les bienvenus : ils sont la clef pour accéder au point de surcharge de l’organisme.

- J.M.Spanoghe,Eur-Ost,D.O
www.jmspanoghe.com

Bibliographie
• Peter Levine - Réveiller le Tigre – Guérir le traumatisme
• Peter Levine - Freedom from Pain - Edition Socrate/Sounds True
• Stephen Porges -The Polyvagal Theory - Edition Norton
• Larry Heller - Healing Developmental Trauma – Edition North Atlantic Books
• Henri Laborit - L’Inhibition de l’action – Ed Masson
http://www.apf-somatic-experiencing.com


Article publié le 20 avril 2014
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.
Partager cet article
Autre(s) article(s) proposé(s) par Spanoghe Jean-Michel
Jean-Michel Spanoghe
Jean-Michel Spanoghe fonde toute sa pratique professionnelle sur la conjonction harmonieuse existante entre les grands principes de la (...)

Ostéopathie
Ses bases furent énoncées au siècle dernier, aux États-Unis, par Andrew T. Still, qui comprit les rapports existants entre la notion de Santé et (...)

Article proposé par

Spanoghe Jean-Michel

Jean-Michel Spanoghe est Diplômé du collège en Médecine Ostéopathique I.W.G.Sutherland (Paris), diplômé et SEPractitioner en Somatic Experiencing® (USA).
- E-Mail : jmspanoghe@skynet.be
- Bruxelles :124/31 rue du Ham - Bruxelles 1180
+32 2 375 22 90
+32 495 51 22 90

- Paris : 5 rue de Charonne - 75011 Paris
- Gsm +33 645 15 88 51
- E-Mail : jmspanoghe@skynet.be
- Site Web : http://www.jmspanoghe.com/

Voir profil complet





Suivre Mieux-Etre
  • 12 visiteurs en ce moment

    Recherche par thèmes Les "Unes" Vidéos entretiens Livres, CD, DVD Recherche par noms Associations professionnelles
    Avertissement
    L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
    Mieux-Etre.org
    © sprl Parcours
    Tous droits réservés
    Mentions légales