Livre

Un amour qui guérit

De Jenny Locatelli et Edmond Marc

Cet ouvrage brise un cer­tain tabou. Il entend mon­trer que l’amour est le prin­cipe vivi­fiant de la rela­tion thé­ra­peu­ti­que ; un amour « désa­liéné » qui pro­cède autant d’Agapé que d’Eros. Il ne s’agit pas là d’une sorte de pos­tu­lat idéa­liste ni d’une mani­fes­ta­tion d’angé­lisme, tissée de bons sen­ti­ments.

Les auteurs cherchent au contraire à cerner, au plus près de l’expérience clinique, cette proximité émouvante que constitue le lien thérapeutique. Ils s’appuient sur cinq psychothérapies, présentées et analysées sous l’angle de la relation.

Si le terme d’amour s’est imposé, en dépit de toutes les ambiguïtés et de tous les risques qu’il recèle, c’est qu’il semble le plus à même d’exprimer la qualité affective profonde de ce lien. C’est aussi parce que l’amour est au cœur du développement de la personne et de ses perturbations ; et que, de ce fait, il est le moteur du processus thérapeutique.

Cette réflexion s’inscrit dans la lignée des apports théoriques et cliniques de Ferenczi, de Balint, de Winnicott, de Bowlby, de Rogers, de Kohut… pour ne citer que les plus grands. Elle a l’ambition de renouveler les représentations et le regard que nous portons sur la relation thérapeutique. Et plus encore d’ouvrir et de transformer la pratique.

- > Découvrir en ligne


Article publié le 15 janvier 2017
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.
Partager cet article
Avertissement
L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
Mieux-Etre.org
© sprl Parcours
Tous droits réservés
Mentions légales