Pourquoi je ne suis pas mon cerveau

Markus Gabriel

La cons­cience humaine fait partie des der­niers mys­tè­res non encore réso­lus. Le Moi n’est-il déter­miné que par de la bio­chi­mie ? N’est-il que l’inter­face de notre cer­veau, une sorte de scène de théâ­tre sur laquelle se joue une pièce que nous ne pou­vons pas mettre en scène libre­ment ?

C’est ce que prétend le neurocentrisme. Cette doctrine issue des sciences de la nature part de l’hypothèse que le Moi est identique au cerveau.
Markus Gabriel émet des doutes légitimes. Contre cette thèse rendant impossible toute connaissance de soi, il défend le libre-arbitre et nous livre une introduction à une réflexion philosophique moderne sur notre conscience.
Avec verve et humour, il s’attaque à l’image scientifique du monde et nous invite à réfléchir à ce que nous sommes - grâce à Kant, Schopenhauer et Nagel, mais aussi en compagnie du Dr. Who, de The Walking Dead et de Fargo.

L’auteur

Né en 1980, Markus Gabriel a fait ses études à Bonn, Heidelberg, Lisbonne et New-York. Depuis 2009, il est titulaire de la chaire de philosophie de l’Université de Bonn. Spécialiste de la théorie de la connaissance et de la philosophie contemporaine, il est directeur de Centre international de philosophie. Pourquoi le monde n’existe pas a été publié aux éditions JC lattès en 2014.

En vente sur le site de l’éditeur : JC Lattès


Article publié le 3 juin 2017
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.
Partager cet article
Avertissement
L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
Mieux-Etre.org
© sprl Parcours
Tous droits réservés
Mentions légales