Méthode Danis Bois (MDB)

Au carrefour de la science moderne et de l’art du mouvement, la Méthode Danis Bois est une approche novatrice de la santé et de la communication reposant sur un travail corporel original.

Son fondateur, Danis Bois, est né le 14 février 1949 dans le Loir et Cher. Sa formation en kinésithérapie et en ostéopathie l’amène à développer une écoute et une observation particulièrement rigoureuses du mouvement. Il découvre rapidement que l’intérieur du corps est animé d’un mouvement interne, source puissance de vitalité et de santé.

Avec une équipe de professionnels de haut niveau, scientifiques, médicaux et paramédicaux, Danis Bois crée, à partir de 1980, une dynamique de recherche dans un esprit à la fois humaniste et scientifique. Il met au point une méthode corporelle globale, simple et efficace, permettant à chacun de développer son potentiel d’équilibre, de santé, de bien-être et de créativité.

Aujourd’hui Danis Bois est docteur en Sciences de l’éducation, professeur agrégé à l’université Fernando Pessoa de Porto, directeur du CERAP (centre de recherche de l’université Fernando Pessoa) et ses travaux font l’objet d’enseignements universitaires comme un master en psychopédagogie perceptive et de recherches doctorales à l’université Fernando Pessoa.

L’étude du mouvement sous toutes ses formes a permis à Danis Bois de mettre à jour de nouveaux principes de travail :

- l’étude du mouvement se fait au sein d’un cadre d’expérimentation inhabituel : lenteur, exploration des mouvements linéaires et schèmes associatifs de mouvement réunissent les conditions d’accès à une nouveauté de nature perceptive ;
- il est alors possible de capter un pré-mouvement sensoriel, en amont de la gestuelle visible ; ce mouvement anticipatoire est constitué de modulations tonico-posturales et d’impulsions rythmiques ;
- le pré-mouvement sensoriel est l’expression d’un principe d’adaptation organisé, véritable force de survie ;
- une des sources principales de souffrance somato-psychique réside dans la présence d’incohérences internes perturbant le pré-mouvement, en général accompagnées d’un état d’imperception de soi ;
- le toucher tactilo-kinesthésique et la gymnastique sensorielle permettent d’entrer en relation avec la vie interne du mouvement et de reconstruire une cohérence articulaire ;
- ce n’est pas dans le mouvement que réside la puissance thérapeutique et pédagogique du travail mais dans la perception de la relation que le sujet établit avec son propre mouvement ;
- la coordination du mouvement interne tissulaire et articulaire avec le mouvement gestuel relie l’intention au geste, le ressenti à la mise en action de soi ;
- exercé au sein de la gestuelle, le travail d’émancipation par rapport aux habitudes perceptives permet de gagner en liberté d’action et en ouverture psychique ;
- le retour à une expression gestuelle habitée et authentique consolide le sentiment d’identité et offre l’accès à une empathie plus riche dans sa relation avec les autres et avec l’environnement.

Livres
- Danis Bois, le moi renouvelé, éditions point d’appui (traduit en anglais notamment)
- Danis Bois, Marc Humpich, et alli, Sujet sensible et renouvellement du moi, éditions point d’appui



Avertissement
L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
Mieux-Etre.org
© sprl Parcours
Tous droits réservés
Mentions légales