[ ARCHIVE ] Bruxelles, le 13 octobre 2016

Colloque : Un monde Borderline. Le lien mal-traité !

Organisé par la Société Belge de Gestalt (SBG)

La Société Belge de Gestalt organise un colloque ouvert à tous les professionnels de la relation d’aide.
Le thème en est « Un monde Borderline, le lien mal-traité ». L’approche faite par les intervenants est multidisciplinaire.

Il nous a semblé que d’une part, la problématique des états limites et des personnalités borderline occupait une grande part de nos consultations, et que d’autre part, la société actuelle engendrait vraisemblablement cette affection.


Programme de la journée

JEUDI 13 OCTOBRE 2016

08h30 Accueil

09h00 Introduction par Mr Jean-Luc Gatel
Président de la Société Belge de Gestalt
Présentation des ateliers

09h10 « Soigner le mal par le bien ou comment substituer la désorganisation par la sécurité dans les pathologies limites ».
Mme Raphaëlle MILJKOVITCH
Pr. Psychologie du développement, Responsable Master Psychologie de l’Enfant et de l’Adolescent, I.E.D. Co-responsable équipe Compréhension, Raisonnement et Acquisition des Connaissances (C.R.A.C.), auteure de L’attachement : aspects développementaux et psychopathologiques. Éditions Universitaires Européennes, 2011 . etc.

10h10 Pause

10h40 « A la jointure du singulier et du collectif »
Dr. Jean-Pierre LEBRUN
Psychiatre, psychanalyste, auteur de « La Maladie Médicale », et de plusieurs ouvrages sur Subjectivité et Lien social.

11h40 Débat et questions/réponses

12h15 Repas sur place

13h30 « Entre les enjeux de survie et ceux du plaisir, les chaos de l’estime de soi et de l’autre. »
Mr Yves PLU
Gestalt-thérapeute, porteur du CEP, fondateur de Gestalt+ (1998), Institut rennais de Gestalt OPQFR, formé aux approches des relations d’objet et du développement somatique, superviseur didacticien, Membre titulaire de la SFG et FF2P.

14h30 Pause

14h45 Atelier thérapeutique en plénière (Aquarium).
Mr Yves PLU

15h30 Ateliers d’approfondissement des thèmes

Conférence et atelier A
« Soigner le mal par le bien ou comment substituer la désorganisation par la sécurité dans les pathologies limites »

Posture théorie de l’attachement


Mme Raphaëlle MILJKOVITCH

Un attachement de mauvaise qualité dans l’enfance pourrait affecter l’image de soi, l’établissement de relations interpersonnelles et la gestion des émotions ; en cela il constitue un facteur de vulnérabilité au développement d’une personnalité borderline à l’âge adulte.
L’incapacité d’une personne à obtenir une réponse adaptée à ses besoins de sécurité donne lieu à une stratégie d’attachement désorganisée. Le contexte thérapeutique, par l’instauration d’un lien de confiance, où les émotions intenses et douloureuses peuvent être entendues et régulées, constitue une expérience correctrice permettant l’établissement d’une base sécure, d’abord en la personne du thérapeute, puis intériorisée.
Conférence et atelier B
« A la jointure du singulier et du collectif »

Posture sociétale

Dr. Jean-Pierre LEBRUN

Les états limites, au-delà de la question de diagnostic qu’ils posent, viennent indiquer - voire même révéler - comment le social s’articule avec la subjectivité individuelle. A ce titre, ils sont des pathologies paradigmatiques de notre époque et de la mutation du lien social qui nous emporte. Charge dès lors pour nous de répondre en soutenant d’être lieu d’adresse pour ces patients en mal de parole ou « en mal de savoir ce que parler implique ».
Conférence et atelier C
« Entre les enjeux de survie et ceux du plaisir, les chaos de l’estime de soi et de l’autre »

Posture gestaltiste

Mr Yves PLU

Souvent la relation thérapeutique démarre par une grande dépendance du patient, une demande d’étayage qui sollicite positivement le gestalt-thérapeute. Puis vient l’angoisse en fond permanent qui marque un attachement insécure. Très vite la relation se teinte de vide, d’insatisfactions, de comportements impulsifs avec manque de contrôle et de rages subites. Le thérapeute vit alors une relation tyrannique, des défenses de type psychotiques sont à l’œuvre.

L’exposé propose un modèle de compréhension qui permet le recul réflexif sans rompre le contact et un maintien des compétences affectives pour nourrir l’interaction. Il comporte une vidéo qui donne l’occasion aux auditeurs de s’impliquer phénoménologiquement dans l’expression des processus « limites ».

Suite à l’exposé, Yves Plu animera un atelier
thérapeutique en plénière (en aquarium)

DETAILS PRATIQUES ET INSCRIPTIONS

 Colloque : Un monde Borderline. Le lien mal-traité !
Bruxelles, le 13 octobre 2016 de 8h30 à 17h00

Détails pratiques et formulaire d’inscription en ligne sur le site de la Société Belge de Gestalt, cliquez ici : www.societebelgedegestalt.be

Renseignements complémentaires et contacts
Mr Pascal Lapeyre, Secrétaire de la SBG
00 32 (0) 476 25 46 16

Article publié le 25 septembre 2016
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.
Partager cet article
Autre(s) article(s) de Société Belge de Gestalt (SBG)
Société Belge de Gestalt
La Gestalt thérapie a été élaborée dans les années 50 aux USA par Fritz Perls. Sur base d’une théorie originale construite dans le creuset de différents (...)

Auteur(s)

Société Belge de Gestalt (SBG)

La Société Belge de Gestalt est une association professionnelle visant à promouvoir une gestalt-Thérapie de qualité.
- Siège social : Rue du Tilleul, 109
- 1140 Bruxelles
- www.societebelgedegestalt.be

Thème(s) associé(s)




Suivre Mieux-Etre
  • 11 visiteurs en ce moment

    Recherche par thèmes Les "Unes" Vidéos entretiens Livres, CD, DVD Recherche par noms
    Avertissement
    L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
    Mieux-Etre.org
    © sprl Parcours
    Tous droits réservés
    Mentions légales