Belgique, Bruxelles

Stop Tabac

avec Béatrice Beghein

Arrêter de fumer confor­ta­ble­ment, c’est pos­si­ble ! Mais cela ne s’impro­vise pas.
Participer au pro­gramme StopTabac, c’est se pré­pa­rer pen­dant un mois.
C’est aug­men­ter la moti­va­tion et ren­for­cer la déci­sion ; avec l’hyp­nose, mobi­li­ser les res­sour­ces de l’incons­cient pour arrê­ter cette habi­tude si peu cons­ciente.
Etre accom­pa­gné et sou­tenu pour par­cou­rir ce chemin.
S’appuyant sur son expé­rience per­son­nelle, Béatrice Beghein se sou­vient comme elle fumait assi­dû­ment ses 2 paquets de Camel chaque jour depuis plus de 20 ans. Elle connaît bien les méca­nis­mes du taba­gisme et les pièges à éviter. Passionnée par le sujet, elle se per­fec­tionne sans cesse.

Programme de base : 5 étapes à raison d’une séance par semaine

Première séance

2 heures pour faire connaissance.
Plusieurs tests individualisés pour déterminer votre profil de fumeur, faire le point sur vos motivations et un exposé sur les mécanismes du tabagisme. Le but de cette séance est de renforcer vos motivations conscientes.
Un travail préliminaire à l’arrêt du tabac est parfois nécessaire.

Deuxième et troisième séances

1 heure 30’ chacune, il s’agit de séances d’hypnose.
Dans la lignée de Milton Erickson, l’hypnose est considérée comme un état tout aussi naturel qu’une rêverie à la frontière entre l’éveil et le sommeil. Et c’est le moyen idéal pour établir un contact direct avec l’inconscient et ainsi, ouvrir la porte au changement dans le confort.
Entre les séances : vous aurez des exercices à faire (par ex. changer l’endroit où vous rangez vos cigarettes).

Quatrième séance

C’est le jour J : ce matin là, vous fumez votre dernière cigarette.
2 heures pour examiner les astuces pour que l’arrêt se passe au mieux et faire une séance d’hypnose : l’adieu à la cigarette.

Cinquième séance

Environ une semaine après avoir arrêté totalement de fumer.
On fait le point, on dénoue les associations qui ont survécu à l’arrêt et vous apprenez à améliorer la gestion de vos émotions.

Travail en séance individuelle sur rendez-vous.
Possibilité de suivre le programme en couple ou en groupe y compris en entreprise.
Ce processus est inspiré du protocole de sevrage tabagique par hypnothérapie du Docteur Eric Mairlot, NeuroPsychiatre.

NOUVEAU : SUIVI APRES L’ARRET

Arrêter de fumer, c’est bien ! Rester non-fumeur, c’est mieux !
Et nous savons tous que c’est là que commence la véritable histoire.
Pour rester vigilant même en buvant un petit verre, résister aux envies d’étouffer une émotion désagréable par une bouffée de tabac, survivre aux tensions durables, …
Etre accompagné et soutenu s’avère précieux.
Au moment de l’arrêt, débute une période de « convalescence émotionnelle » :
il faut apprendre à vivre avec nos émotions, plus vives et intenses que jamais.
Hypnose, EFT, PNL et Thérapie brève se combinent harmonieusement pour accomplir le chemin personnel qui fera de vous un vrai ex-fumeur libre.

Béatrice Beghein

Coach et psychothérapeute, Maître-praticienne en PNL (Programmation Neuro-Linguistique) (Eric Schneider) en 1994, formée en autohypnose, en Hypnose Ericksonienne (Anné Linden USA) et Thérapie Brève (Barbara Briqmane) ainsi qu’en EFT (Emotional Freedom Technique) et Constellations Familiales, elle a aussi suivi les cours de Tabacologie en élève libre.
Elle se passionne pour tout ce qui concerne l’Humain et le mieux-être et se forme continuellement à de nouvelles approches - principalement dans le courant de la psychologie énergétique.

Pour tout contact et rendez-vous :
- Téléphoner au +32.2.513.78.51 (répondeur) ou au 0476 730 424
- e-mail : beatrice.beghein@skynet.be
- Cabinet :
à Ixelles (proximité Avenue Louise et Porte de Namur)
et à Forest, au Centre Médical Albert
- Horaire : sur rendez-vous tous les jours (samedi compris) à partir de 10h.

Témoignage personnel

Arrêter de fumer... je me souviens que cela m’effrayait.
"Pourquoi ferais-je un effort pareil pour éviter une hypothétique maladie dans 20 ou 30 ans ? C’est ma liberté ! "
Bien sûr, je ne ressentais aucun inconvénient à fumer. J’ai commencé à 19 ans, j’en avais 42 quand j’ai arrêté. Depuis le temps, mon corps s’était habitué. Je toussais bien un peu le matin, mais rien d’alarmant. J’étais aussi très fatiguée : je dormais mal.
Mais rien de tout ça n’était pas vraiment grave ... et surtout, rien à voir avec la cigarette !

Arrêter de fumer, je refusais catégoriquement d’en parler.
Il y avait bien les jours où je lavais mes fenêtres. Voir les traînées jaunâtres et poisseuses que laissait l’eau ... je n’étais pas fière de mettre ça aussi dans mes poumons.
Je fumais deux paquets de cigarettes par jour. Et je ne parlais jamais de cigarette.

A l’époque, je suivais les cours de Nouvelle Hypnose. Le formateur, le docteur Mairlot, parlait de temps en temps des groupes de sevrage tabagique qu’il animait depuis 15 ans. Sans insister, il disait que c’était vraiment très efficace à long terme. Deux élèves avaient arrêté de fumer avec lui et confirmaient.

L’idée faisait son chemin...

Un jour, j’ai pris rendez-vous sans trop y croire. J’étais bien claire : je voulais bien arrêter, mais je n’en avais pas vraiment envie et je refusais même d’imaginer de faire des efforts de volonté (je considérais que j’en étais dépourvue). Par contre, j’avais confiance en ses compétences et son expérience. J’ai suivi consciencieusement le processus et j’ai fait scrupuleusement tous les exercices. A mon plus grand étonnement, au matin du jour J, j’étais prête, ravie même d’arrêter de fumer.

De plus, pour augmenter ma motivation, j’avais dit "si ça marche avec moi, alors, j’en fais mon métier." Et voilà ! Depuis, c’est avec passion que j’aide ceux et celles qui veulent devenir ex-fumeur.

Réfléchissez-y ! Aucun ex-fumeur qui a arrêté depuis longtemps ne veut redevenir fumeur. Pour ma part, s’il m’arrive, je l’avoue, de me dire un bref instant « tiens j’en fumerais bien une », j’efface instantanément et sans effort cette minuscule envie en me rappelant que pour une cigarette ou deux par an de réel « plaisir », j’en fumais quasi 15000 ! Le jeu n’en vaut pas la chandelle !

Aujourd’hui, j’adore perfectionner ma pratique et de nouveaux moyens viennent compléter le programme de base - surtout pour la préparation avant ou le suivi après l’arrêt. Notamment l’Hypnose Ericksonienne avec le recadrage entre parties, la PNL et les outils spécifiques pour les addictions, l’EFT pour le travail des dépendances (y compris aux substituts nicotiniques), etc …

Témoignage d’une cliente

J’ai suivi le programme pour l’arrêt du tabac par hypnose avec Béatrice Beghein et, grâce à cette méthode, je ne fume plus depuis 1 an.
Ce pari me semblait impossible : j’avais alors 35 ans et fumais depuis l’âge de 16 ans. 19 années de tabagisme, à raison d’un paquet par jour quoi qu’il advienne
Mon unique motivation, qui était grande, était mon fils.
Si je n’avais pas eu ce petit garçon que j’aime par-dessus tout et que je ne voulais pas imaginer grandissant dans mes volutes de fumée, pollué par mon égoïsme, j’aurais continué à fumer en toute connaissance des effets désastreux de la cigarette sur mon organisme. Suicide à petit feu, jour après jour, tout fumeur sait de quoi je parle !
On dit que l’on « aimerait arrêter », mais cela reste dans le domaine du joli rêve, de l’utopie, du politiquement correct, car l’on sait que le chemin sera difficile, voir insoutenable.

Béatrice, après un entretien détaillé sur mes habitudes de fumeuse m’a regardée l’air désinvolte et m’a dit que j’étais une fumeuse « type », tout ce qu’il y a de plus classique, et que nous devrions réussir cette entreprise sans la moindre difficulté.
J’ai été quelque peu surprise car si cela était si facile, pourquoi 19 années pour y arriver ?
Je dois cependant reconnaître que son aplomb et son assurance m’ont grandement réconfortée et encouragée.
La suite des évènements m’a montré ô combien Béatrice savait ce qu’elle disait…
L’arrêt du tabac, aussi surprenant que cela puisse paraître (j’en suis moi-même encore surprise 1 an après), a été pour moi d’une facilité enfantine !
Passée la première semaine un peu délicate mais en aucun cas insurmontable, je n’ai ressenti ni souffrance, ni manque, ni difficulté. Je n’ai même pas ressenti de manque « gestuel ». Je n’ai pas eu à me rééduquer dans mon comportement social.
J’avais la sensation que je n’avais jamais fumé, que cela appartenait à une autre vie, une autre personne. Je ne pensais tout simplement plus à la cigarette. Je me sentais libre, libre de ne plus avoir à y penser, libre de ne plus compter les cigarettes restantes dans mon paquet pour savoir s’il faudrait sortir en acheter, libre de jouer avec mon fils sans m’interrompre pour aller fumer, libre de ne plus être dépendante. Libre et fière de cette victoire de chaque jour.
J’ai eu, depuis que j’ai arrêté, des coups de stress, des contrariétés… Jamais dans ces moments-là je n’ai pensé à la cigarette.
Parfois, avec l’alcool, l’envie d’une petite cigarette traverse mon esprit puis disparaît. Cette envie n’a rien à voir avec l’envie qu’un fumeur éprouve en descendant d’un avion par exemple. C’est une envie sans souffrance ni angoisse qui passe aussi vite qu’elle est apparue.

Mon mari et ma mère ont arrêté en même temps que moi en suivant également le programme de Béatrice (15 ans et 39 ans de tabagisme respectivement) et c’est pour eux également une entreprise réussie !

Je tenais, par cette lettre, à remercier Béatrice en apportant mon témoignage et lui faire part de toute ma gratitude.
Je recommande vivement sa méthode à toute personne qui souhaite sortir de l’enfer que connaît tout fumeur dans de bonnes conditions, en mettant toutes les chances de réussite de leur coté.
Je la recommande, elle, en tant que personne, pour son sérieux, sa patience et son écoute.
Très sincèrement.
Pascale.

Pour tout contact et information :
- Béatrice Beghein
- Tél : 02.513.78.51 ou au 0476 730 424
- Courriel : beatrice.beghein@skynet.be
- Lieu : à Ixelles (Bruxelles)


Article publié le 13 novembre 2016
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.
Partager cet article
Autre(s) article(s) proposé(s) par Beghein Béatrice
Béatrice Beghein propose le Flash Coaching Emotionnel
Nos émotions sont notre réponse personnelle inconsciente et involontaire à une situation ou un événement, notre manière spécifique de l’aborder, de (...)

Article proposé par

Beghein Béatrice

Pragmatique avant tout, Béatrice Beghein est soucieuse de soulager les souffrances émotionnelles rapidement et durablement. Alliant un subtil mélange de psycho-pédagogie et de travail émotionnel, elle reçoit ses clients en rendez-vous individuel (en tête-à-tête ou via Skype) ou en couple. Elle anime également divers stages et formations.
- 0476.730.424.
- e-mail : beatrice.beghein@gmail.com

Voir profil complet





Suivre Mieux-Etre
  • 30 visiteurs en ce moment

    Recherche par thèmes Les "Unes" Vidéos entretiens Livres, CD, DVD Recherche par noms Associations professionnelles
    Avertissement
    L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
    Mieux-Etre.org
    © sprl Parcours
    Tous droits réservés
    Mentions légales