Coaching professionnel et privé

La thérapie des bien-portants

Qu’est-ce que le coaching ? Quel est son champs d’intervention ?
Le coaching n’est pas une approche thérapeutique qui vise à traiter la souffrance psychologique. Il s’agit plutôt de l’accompagnement d’une personne à un moment clé de son existence.

- Le premier champ d’application du coaching est professionnel.

Il permet d’améliorer les résultats d’un individu, libérer son potentiel et développer son savoir-faire relationnel. (coaching de performance)
Plus généralement, le coaching peut être d’une grande aide pour aborder des situations nouvelles : promotion, licenciement, mise à la retraite, déménagement, divorce, départ des enfants…(coaching de croissance)
Enfin, dernier axe d’intervention, le coaching peut permettre de faire émerger des talents enfouis et les mettre en œuvre dans un projet concret. (coaching de réalisation de soi)

- D’où vient-il ?

Mi entraîneurs, mi-mentors, les coachs se sont d’abord développés aux Etats-Unis, notamment dans le monde professionnel, artistique et sportif. Puis le coaching a acquis ses lettres de noblesse avec Frederic Hudson et Michael Brown, qui ont théorisé une pratique d’abord spontanée et l’ont adaptée à un public plus vaste. Leur apport principal : la notion de cycle de changements et d’âges de la vie. Leur devise : Votre vie est un voyage à travers le temps, il n’y a ni point d’arrivée, ni fin durable. Profitez-en . Vous êtes constamment en mouvement ».

- Comment se passent les séances ?

But de la première rencontre : faire connaissance, s’assurer qu’ une relation de confiance et de confidentialité peut s’instaurer entre le coaché et le coach. Ensemble, ils vont définir des objectifs : : améliorer les relations avec l’entourage, endosser de nouvelles responsabilités avec plus d’aisance,
aborder une nouvelle étape de vie…et évaluer ensemble approximativement le temps et le nombre de séances pour atteindre le but fixé.

Puis le coach identifie la phase de changement que vit son client à ce moment précis de sa vie. En tenant compte du fait qu’à chaque âge correspondent certaines choses à accomplir. Avant trente ans, nous démarrons ; entre quarante et cinquante ans, nous nous réalisons ; au moment de la retraite, nous redémarrons un nouveau cycle. Il est important de reconnaître à quelle étape du cycle de changement se situe l’individu, sans vouloir brûler les étapes. Ainsi, il sera contre-productif de vouloir rêver d’un projet et élaborer un plan si le client se trouve en plein marasme. Celui-ci devra d’abord parvenir à lâcher prise et faire le deuil de situations précédentes. Il pourra ensuite mobiliser son énergie en l’orientant vers le futur et non vers le passé. .A ce moment seulement, un nouveau projet prendra forme, une nouvelle attitude émergera.

Au cours des entretiens, le coach utilise plusieurs techniques : écoute, reformulation, questionnement, confrontation…Entre les séances, il peut donner des exercices aussi bien symboliques que concrets. Par exemple, inciter la personne coachée à se faire un cadeau par jour , en signe d’estime de soi ou plus prosaïquement… rédiger un nouveau curriculum vitae…

Les différentes approches utilisées visent à aider l’individu à prendre conscience des inconvénients de son mode de fonctionnement et à se libérer de ses croyances limitantes.

Le coach peut ainsi se montrer tantôt confrontant et interventionniste, tantôt rassurant et encourageant. En effet, pendant sa formation, qui dure plus de deux années, il est amené à maîtriser une très large panoplie d’outils de développement personnel, de management, d’écoute et d’accompagnement. En revanche, il faut bien savoir que le processus de coaching ne se substitue pas une démarche psychothérapeutique. Le coach peut d’ailleurs être amené à aiguiller son client vers un thérapeute, notamment en cas de graves difficultés psychologiques.

Au total, le processus de coaching donne des clés pour gérer une étape de transition, recharger ses batteries, explorer de nouvelles compétences. Mais si l’objectif initial est souvent professionnel, il débouche souvent sur une reconstruction d’un projet de vie plus global..

- Quelle durée et quel prix ?

Un processus de coaching varie en fonction de la personne mais s’étale souvent sur dix à vingt séances. Une séance dure entre une heure et une heure trente. Quand la demande de coaching émane de l’entreprise, le nombre de séances est alors prédéfini en accord avec le coach. Les attentes de l’entreprise lui sont formulées en début de contrat. Le choix du coach est, en tout état de cause, à l’initiative du salarié et le contenu des entretiens demeure strictement confidentiel
Le prix d’une séance oscille de quarante à cent euros, selon qu’il s’agisse d’une prise en charge privée ou professionnelle et selon la notoriété du coach.


Article publié le 5 avril 2008
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.
Partager cet article
Avertissement
L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
Mieux-Etre.org
© sprl Parcours
Tous droits réservés
Mentions légales