Coaching méthodologique et intelligences multiples

Par Renaud Keymeulen

Les décro­cheurs de l’école sont nom­breux. Manque de sens, de plai­sir, de métho­des… les expli­ca­tions sont mul­ti­ples. Au fur et à mesure du par­cours sco­laire, l’appre­nant ren­contre des obs­ta­cles. Certains étudiants arri­ve­ront à les sur­mon­ter, d’autres bute­ront dessus. A chaque échec, leur estime de soi décline peu à peu et les pro­ba­bi­li­tés qu’ils finis­sent par décro­cher com­plè­te­ment aug­men­tent.

A travers ses recherches, Howard Gardner a mis en évidence l’existence de 8 types d’intelligences. Chaque individu les développe tout au long de son parcours de vie et de ses expériences. Une classification telle nous permet de mieux comprendre le fonctionnement de chaque apprenant afin de lui apporter des solutions pertinentes en évitant un désintérêt voir un décrochage scolaire.

Découvrons ces huits intelligences que nous avons classées au sein de quatre catégories

Les intelligences scolaires, d’actions, méthodologiques et environnementales. Afin de présenter les différentes intelligences, nous nous basons sur les ouvrages d’ Hourst et Plan (2008 : 74-96) et de Keymeulen (2013 : 29-37).

Les intelligences scolaires

Les intelligences scolaires regroupent les intelligences linguistique et logico-mathématique qui sont principalement utilisées par le monde de l’école et dans la société pour traiter les informations.

L’intelligence linguistique : les apprenants et les travailleurs qui ont cette intelligence aiment utiliser le langage, lire, parler, débattre, faire de la poésie (sous toutes ses formes), faire des mots croisés, exprimer des idées avec des mots, apprendre d’autres langues, etc.

Dans le quotidien, on la reconnaît chez celui qui aime :

  • raconter des histoires et aussi en entendre,
  • les jeux de mots, les calembours, les jeux avec le langage,
  • lire pour comprendre,
  • « se parler dans sa tête » afin d’exprimer sa pensée en mots.

L’intelligence logico-mathématique  : c’est apprécier pouvoir résoudre des problèmes mathématiques, calculer, prédire, s’appuyer sur des arguments logiques, raisonner, chercher, expérimenter, analyser, émettre des hypothèses, ordonner, faire des modèles, catégoriser, etc.
Dans le quotidien, on la reconnaît chez celui qui :

  • veut des raisons à tout,
  • recherche des relations de causes à effets,
  • aime expérimenter de manière logique,
  • préfère la prise de notes linéaire,
  • veut comprendre la signification d’un phénomène.

Les intelligences d’actions

Les intelligences intrapersonnelle et interpersonnelle sont le moteur, le carburant et les roues de la voiture qui permettra à l’étudiant de construire efficacement et avec plaisir son parcours d’apprentissage.

L’intelligence interpersonnelle d’une personne lui permet de comprendre la motivation et les comportements humains, d’interagir socialement, de coopérer, d’exercer son autorité, de diriger les autres, de négocier, de faire de la médiation, de manifester de l’empathie et de la sensibilité aux autres, etc.
Dans le quotidien, on la reconnaît chez celui qui :

  • entre facilement en relation avec les autres,
  • aime pratiquer des activités de groupe,
  • communique bien
  • aime jouer le rôle de médiateur (pour résoudre des conflits).

L’intelligence intrapersonnelle facilite la conscience de soi. L’intrapersonnel a besoin de se comprendre, d’avoir des objectifs personnels, d’analyser ses propres apprentissages et émotions, de connaître ses forces et ses points d’amélioration. Il se base sur son expérience pour comprendre et expliquer, etc.

Dans le quotidien, on la reconnaît chez celui qui :

  • sait se motiver personnellement,
  • sait utiliser ses ressources et reconnaître ses faiblesses,
  • reconnaît ses valeurs et ses capacités,
  • développe une forte vie intérieure (tenue d’un journal intime par exemple),
  • apprécie la solitude.

Les intelligences méthodologiques

Les intelligences méthodologiques dans lesquelles on retrouve les intelligences kinesthésique et visuo-spatiale sont une réponse méthodologique assez facile à donner à des élèves dans le besoin.

L’intelligence kinesthésique c’est : pratiquer des sports, contrôler ses mouvements, mimer, jouer la comédie, apprendre par l’exécution concrète, danser, manipuler des objets, fabriquer des choses, réparer les objets et les machines, etc.
Dans le quotidien, on la reconnaît chez celui qui :

  • contrôle bien les mouvements de son corps,
  • aime toucher,
  • apprend mieux en bougeant et en faisant,
  • qui est habile en travaux manuels.

L’intelligence visuo-spatiale s’illustre quand on aime créer des œuvres d’art, dessiner, peindre, former des images mentales, faire des cartes, dessiner des graphiques, résoudre des casse-tête, concevoir des structures, utiliser des graphiques, photographier, naviguer, se repérer dans l’espace, dessiner des plans, etc.

Dans le quotidien, on la reconnaît chez celui qui :

  • a un bon sens de l’orientation,
  • aime l’art sous toutes ses formes,
  • réalise volontiers des puzzles,
  • range l’espace,
  • se souvient avec des images,
  • a un bon sens des couleurs,
  • a besoin d’un dessin pour comprendre.

Les intelligences environnementales

Les intelligences environnementales qui se composent des intelligences musicale et naturaliste sont des intelligences qui pourront être utilisées en premier lieu sur le cadre du travail. Elles peuvent être utilisées méthodologiquement mais de manière plus difficile.

L’intelligence musicale peut être détectée chez quelqu’un qui est sensible au son, au timbre des voix, à la synchronisation et au rythme, qui mémorise des chants et des mélodies, joue un instrument de musique, crée des effets sonores, reconnaît facilement des chants, des sons et des instruments, etc.

Dans le quotidien, on la reconnaît chez celui qui :

  • fredonne souvent,
  • bat du pied,
  • chante régulièrement et souvent juste,
  • se met à danser au moindre rythme,
  • saisit facilement les accents d’une langue étrangère,
  • est sensible à tous les types de sons non verbaux et aux bruits de la vie de tous les jours.

L’intelligence naturaliste se retrouve souvent chez les personnes qui ont accumulé des connaissances sur la faune et la flore. Ils apprennent progressivement à distinguer et classifier les animaux, les plantes, les roches, à dresser des animaux et à en prendre soin, à faire du jardinage, à protéger l’environnement, à observer les phénomènes naturels, etc.

Dans le quotidien, on la reconnaît chez celui qui :

  • s’intéresse au fonctionnement de la nature sous toutes ses formes,
  • est sensible à son environnement naturel,
  • organise des données, dresse des listes, classifie, sélectionne,
  • s’intéresse aux comportements,
  • se passionne pour le fonctionnement du corps humain,
  • a conscience des facteurs sociaux, psychologiques et humains.

En pratique

Certaines intelligences seront plus développées que d’autres en fonction de la qualité des activités. De la pratique découlera des intelligences plus développées que d’autres. Un enfant qui fait de la danse depuis six ans à raison de cinq heures par semaines développe plus ces capacités qu’une autre qui suit épisodiquement un cours dans une académie.

Dans le cadre d’un coaching scolaire, il serait intéressant de déterminer les intelligences dominantes et les plus faibles du coaché. Pour les premières, de savoir si l’apprenant sait comment les utiliser dans son apprentissage. Pour les secondes, il faudra découvrir en quoi elles sont – ou non – handicapantes, et comment en limiter les impacts.

Pourquoi utiliser cette théorie dans le cadre du coaching scolaire ?

Au niveau de l’accompagnement scolaire, nous considérons que cette théorie est un outil. Selon nous, le cerveau est comme une bibliothèque comprenant 8 étagères. Chacune d’elles s’est construite progressivement. Au fil des années d’école, les enseignants sont censés fournir les livres correspondant à chacune des intelligences. Chacun d’eux correspondant à une technique permettant de traiter l’information à acquérir avec plaisir et efficacité.

Parmi ces livres on en retouve sur le visualmapping, l’autolouange, la théorie du choix, le Kanban, la catégorisation, les jeux-cadres, les techniques de mémorisation, de catégorisation, de mémorisation, de synthèse, de schématisation mais aussi d’autres sur la gestion mentale, la PNL, etc.

A ce jour, la Fédération Wallonie Bruxelles n’organise aucune formation sur ses outils et donc ne permet pas aux enseignants, logopède ou coach d’acquérir ces outils.

Renaud Keymeulen est pédagogue, méthodologue, Coach et enseignant en secondaire et en Haute-Ecole en sciences et techniques du jeu, le domaine d’expertise de Renaud Keymeulen est la théorie d’Howard Gardner sur les intelligences multiples.

Article publié le 18 décembre 2016
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.
Partager cet article
Autre(s) article(s) proposé(s) par Keymeulen Renaud
Motiver ses élèves grâce aux intelligences multiples
Basé sur les intelligences multiples, le mieux-apprendre, l’apprentissage ludique et coopératif, la pédagogie inversée, cet ouvrage propose aux (...)

Formation de Méthodologue basée sur les intelligences multiples
Pédagogue, Méthodologue, Coach et enseignant en secondaire et en Haute-Ecole en sciences et techniques du jeu, mon domaine d’expertise est la (...)

Vaincre ses difficultés scolaires grâce aux intelligences multiples
Le premier ouvrage qui rassemble des outils et des techniques méthodologiques dans le cadre des intelligences multiples et du coaching (...)

Article proposé par

Keymeulen Renaud

Pédagogue, Méthodologue, Coach et enseignant en secondaire et en Haute-Ecole en sciences et techniques du jeu, le domaine d’expertise de Renaud Keymeulen est la théorie d’Howard Gardner sur les intelligences multiples.
- Email : kmim.asbl@gmail.com
- site Web : www.kmim.euwww.intelligences-multiples.org





Suivre Mieux-Etre
  • 60 visiteurs en ce moment

    Recherche par thèmes Les "Unes" Vidéos entretiens Livres, CD, DVD Recherche par noms Associations professionnelles
    Avertissement
    L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
    Mieux-Etre.org
    © sprl Parcours
    Tous droits réservés
    Mentions légales