Chronique

Au sujet des femmes battues, sommes-nous donc des complices passifs ?

Par Salomon Nasielski.

Je partage avec la majorité des gens bien élevés l’horreur au sujet des hommes qui exercent des violences physiques ou psychologiques à l’encontre de leur compagne.

Je partage, aussi, un fort dégoût à leur égard.

Je réfrène difficilement des mouvements de rejet à leur égard, comme tous les autres humains civilisés, et sachant donc bien se tenir.

Je peux, un court instant, ressentir du mépris à leur égard, et j’avoue avoir eu, souvent, l’envie d’aller leur "casser la figure"…

Et là, je me surprends à devenir leur semblable, à leur devenir exactement pareil. Frapper. Violenter.

Il y aurait bien des séances à remplir chez mon psychanalyste, chez mon thérapeute de quasiment n’importe quelle école.

Horreur sur moi, donc.

Et puis, effort de différenciation : je puis rester frère avec ces hommes et me démarquer fortement de leur comportement.

Et puis, je me dis que si je pouvais les approcher comme un vrai frère, je pourrais réussir à leur parler comme un frère parle à son frère. Et que, peut-être, je pourrais leur parler avec la chaleur que montre Terry REAL (vu dans les vidéos qu’il publie), et leur montrer ma chaleur à l’égard de l’immense amour protecteur dont ils font preuve avec leurs enfants, avec leurs petits frères et petites sœurs, avec les humains en difficulté qu’ils croisent ou observent à la télévision.

Et puis, je me dis que, si j’avais la chance d’en rencontrer un dans mon cabinet de consultation, je pourrais bien lui parler de l’immense contraste dont ils se montrent capables dans leur conduite à l’égard de leur compagne. Et de ce que je pense, crois, et sens très fortement que son vrai Moi est l’autre, celui qui éprouve tant de respect et fraternité humaine qui lui sont vraiment inhérents, et pas celui qui fait violence à sa compagne, d’autant plus sûrement qu’en fait, il l’aime, cette compagne qu’il croit devoir agresser.

Je lui dirais combien il lui sera facile d’obtenir d’elle ce qu’il en attend, et qu’il lui dit si mal. Je lui dirais combien je l’embrasserais s’il voulait bien redresser ce coin tordu qu’il a en lui, pour devenir, avec sa compagne, l’homme profondément respectueux qu’il est, en réalité bien réelle… Même si les coups qu’il lui porte semblent dire le contraire…

Je lui dirais, je lui expliquerais, comment donc lui dire, comment lui expliquer…

Quittons définitivement le rôle de témoin passif, et donc complice de cette maltraitance féminicide.

Salomon Nasielski


Nasielski Salomon - Atelier Transactionnel ASBL

Salomon Nasielski est psychologue, psychothérapeute en pratique privée, formateur de psychothérapeutes. Salomon a été un des pionniers de l’AT en Europe.
Formé à la thérapie analytique, il possède également une solide connaissance de la Bio-Energie, la Gestalt, la thérapie Systémique. Fondateur en 1977 de l’Atelier Transactionnel, où il est directeur de la formation.
- Tél. 32 (0)2 654 18 00
- Courriel : nasielski.s@skynet.be
- Site : www.ateliertransactionnel.org

Du ou avec le même auteur
Le traitement psychothérapeutique de l’homme recourant à la violence dans son rapport avec la femme.
Atelier destiné aux professionnels (psychothérapeutes, coaches, intervenants sociaux, conseillers conjugaux. Deux journées de (...)

La colère, ce sentiment mal aimé, ce sentiment mal mené...
Quel ignorant des bonnes méthodes de pilotage existentiel que celui qui se cache ses colères, les réprime, les "ravale", au risque de les voir (...)

La supervision à l’Atelier Transactionnel asbl
Nous offrons de la supervision pour les psychothérapeutes, formés ou en formation, en séances individuelles ou en groupe. Nous nous inspirons d’une (...)

Antoinette De Mol et Salomon Nasielski
La thérapie que nous pratiquons vise à ce que la personne reprenne ses pouvoirs abandonnés, affermisse son identité et ses frontières, s’assume comme (...)

Femmes battues : qu’en pensons-nous, nous les hommes ? Et surtout : qu’allons nous faire ?
Comment donc se fait-il qu’il y ait si peu de psychothérapeutes pour traiter les hommes contrôlants, et qui frappent leur compagne ? La question (...)

Au lieu de nous séparer, nous avons construit à deux la charpente de notre amour
Les clés de la construction la plus difficile au monde : celle d’une équipe couple.

Moi, thérapeute de couples ? Heu...
À propos de quelques-unes des peurs qu’ont quelques psychothérapeutes à l’idée de recevoir ensemble dans leur cabinet de consultation les deux (...)

Les oubliés de la psychothérapie
Notre profession connaît ses "personnes intouchables", autrement dit, des personnes que nous n’aimerions vraiment pas voir sonner à notre porte pour (...)

Place de la relation dans le rapport psychothérapeute - patient
Déjà Carl Rogers disait que l’essentiel du processus thérapeutique se situait dans l’authenticité du rapport qu’il établissait et maintenait avec son (...)

Oh, regardez ce vilain, il a frappé sa femme !
Comme nous nous sentons bien, bons, honnêtes, protecteurs à condamner l’homme qui a porté la main sur une femme ! Que nous soulage-t-il donc bien, ce (...)

Comment savoir si on a bien démarré son couple ?
Jadis, de nombreux couples étaient "arrangés" par les deux paires de parents. On fixait qui allait épouser qui, et pour quelles raisons. En général, (...)

Empathie et interventions "de choc" en psychothérapie
L’empathie comme les interventions provocantes ne sont pas des positions absolues en psychothérapie. Elle s’avèrent très utiles dans certaines (...)

Et toi, qui es-tu ? La construction de l’identité.
De très nombreuses personnes semblent n’avoir pas bien construit leur Moi. Quels sont les "défauts" de construction qui empêchent d’être soi, de (...)

Roi, Guerrier, Magicien, Amant : Quatre composantes de l’homme adulte.
Dans la pratique des coaches et des psychothérapeutes, on remarque la fréquente quête d’une identité adulte, mûre, particulièrement chez les hommes. (...)

Thérapie des hommes dominants ou violents - Salomon Nasielski #2
Se construire une identité masculine adulte mûre permet d’avoir accès à quatre énergies : L’énergie roi, l’énergie guerrier, l’énergie magicien et (...)

Thérapie des hommes dominants ou violents - Salomon Nasielski #1
S’il existe de nombreuses ressources concernant l’aide thérapeutique à apporter aux femmes battues ou dominées par des hommes contrôlants et/ou (...)

Le Contrat thérapeutique (2/2) par Salomon Nasielski
L’objectif thérapeutique peut évoluer et il peut être utile de s’adapter au rythme de chacun. Néanmoins définir clairement la destination souhaitée (...)

Le contrat thérapeutique (1) - Par Salomon Nasielski
Le contrat thérapeutique a été proposé par Eric Berne (Fondateur de l’Analyse Transactionnelle) dans les années 50’. A cette époque les thérapies (...)

Empathie (2/2) - Salomon Nasielski
Faire preuve d’empathie est essentiel dans la relation thérapeutique. Cependant cette empathie peut parfois être parfois réellement contre productive (...)

L’empathie (1/2) par Salomon Nasielski
L’empathie possède des définitions très variées. Elle peut être, de manière pragmatique, considérée comme un outil de rapport avec l’autre selon un axe de (...)

Comprendre la colère - Salomon Nasielski
La colère porte un message à comprendre et elle porte aussi l’énergie qui peut nous amener à agir de manière constructive pour notre (...)

Les premières minutes du premier entretien - Salomon Nasielski
Parmi les points importants à prendre en compte lors du premier entretien en psychothérapie Salomon Nasielki nous explique l’importance de marquer (...)

Le rôle des émotions - Par Salomon Nasielski
Nos émotions, si elles peuvent être envahissantes ou encombrantes, sont avant tout des messages qu’il convient d’écouter, de comprendre. Ces messages (...)

La supervision
La psychothérapie est un métier. Perdons donc une fois pour toutes l’illusion selon laquelle notre sensibilité, notre intuition, notre capacité (...)

Avertissement
L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
Mieux-Etre.org
© sprl Parcours
Tous droits réservés
Mentions légales