Charleroi, Belgique - Psychothérapie - Psychothérapeute.

Andrea Agosta - Thérapie brève et systémique

Gestion positive des conflits interpersonnels

La thé­ra­pie brève est issue de l’École du Palo Alto (USA) dans les années 60. C’est une thé­ra­pie prag­ma­ti­que axée sur la réso­lu­tion du pro­blème.

Mon rôle de thé­ra­peute est donc d’établir le plus concrè­te­ment pos­si­ble avec le concours du client la nature du pro­blème, ici et main­te­nant, de cher­cher avec lui les ten­ta­ti­ves de solu­tions qu’il a mises en place, d’explo­rer le pro­blème amené sous des aspects iné­dits et enfin, de pres­crire des tâches inno­van­tes moti­vées par l’objec­tif que le client et moi-même, auront préa­la­ble­ment négo­cié.

La thérapie tient compte de l’aspect inter-relationnel lié au "problème" (famille, milieu de travail, groupe etc..) et peut donc être qualifiée de systémique.
C’est donc une thérapie globale axée sur les faits concrets et leur contexte.
Le client sera acteur et actif dans sa thérapie (tâches) mais il ne lui sera rien demandé que je ne juge aller à son encontre. Le thérapeute se veut non-normatif et respectueux des croyances, des valeurs et idéaux du client.

La thérapie brève a été influencée par l’hypnose selon Milton Erickson. Elle part du principe que le patient a déjà en lui toutes les ressources nécessaires pour solutionner ce qu’il vit comme problématique.
C’est donc le patient qui est l’expert de son vécu et c’est lui qui sera le « héros » de sa thérapie.
Le rôle du thérapeute est de faire émerger et de mettre en lumière les ressources et les compétences de la personne qui consulte et de l’orienter vers ses propres solutions. Cette approche qui se veut résolument tournée vers la solution se nomme « thérapie orientée solution »

Pour aider le client à mettre des mots sur ce qu’il vit, j’utilise la communication non-violente, dont l’objet est de se connecter à ses émotions, à ses besoins, d’apprendre à les reconnaître et à formuler des demandes concrètes et positives pour les satisfaire, ou pour le moins les faire entendre.

En cas de traumatisme psychologique, j’utilise l’hypnose conversationnelle (P.T.R) pour "désensibiliser" le traumatisme. Cette technique douce et respectueuse du patient, mise au point par l’institut Milton Erickson de La Hulpe (Gérald Brassine ) permet de transformer l’événement traumatique (agression, maltraitance physique ou psychologique, abus de pouvoir, abus ou attouchements sexuels,...) dans un état hypnotique confortable et ainsi de diminuer et de faire disparaître les symptômes de stress post-traumatiques et ce, que le "trauma" soit récent ou plus ancien.

Pour qui, pour quoi et surtout pour quoi faire ?

"Le patient a le droit au soulagement le plus rapide, le plus complet et le plus durable possible de sa souffrance et ce de la façon la moins envahissante qui soit. Je ne lui demanderai rien d’illégal, rien d’immoral, rien d’impossible. En contrepartie, il fera tout pour me rendre inutile aussi vite que possible." (Nicolas Cummings)

Pour qui : la thérapie brève et systémique s’adresse aux personnes vivant une situation problématique (suscitant une souffrance morale et/ou physique : difficulté relationnelle, séparation, deuil, problèmes de santé, manque de confiance en soi, manque d’estime, difficultés familiales, traumatismes psychologiques, maladies psychosomatiques etc...) et qui sont désireuses d’un changement rapide et durable de la situation.
Ce type de thérapie n’a pas comme objectif premier de mieux se connaître, d’essayer de comprendre ou de s’analyser.

Pour quoi : pour toute situation vécue comme un problème et engendrant une souffrance.

Dans quel but : pour soulager le plus rapidement et plus complètement possible cette souffrance. La thérapie se veut courte dans le temps. Une douzaine de séances est prévue par problème mais le thérapeute n’est pas dogmatique à ce sujet. Une latitude existe à ce propos.

 : Le cabinet est très facile d’accès, il se situe à l’entrée du centre ville et on y accède par le ring. (Rue Emile Tumelaire, 91 – 6000 Charleroi)

Horaires : lundi et vendredi de 9h à 19h30, mercredi de 14h à 19h30, mardi et jeudi en soirée et le samedi matin.

Andrea Agosta

Thérapie brève et gestion positive des conflits interpersonnels.

- Rue Tumelaire,91

- 6000 Charleroi

- 0478 690357

- agosta@skynet.be


Article publié le 1er mai 2016
Cet article vous a intéressé ? Restez informé des nouveautés en vous abonnant à notre newsletter.
Partager cet article
Article proposé par

Agosta Andrea

Thérapie brève, Hypnose conversationnelle, gestion positive des conflits.
Rue Tumelaire, 91
- 6000 Charleroi
- 0478 690357
- agosta@skynet.be





Suivre Mieux-Etre
  • 24 visiteurs en ce moment

    Recherche par thèmes Les "Unes" Vidéos entretiens Livres, CD, DVD Recherche par noms Associations professionnelles
    Avertissement
    L'information diffusée sur Mieux-Etre.org est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre le visiteur du site et son médecin ou son thérapeute.
    Mieux-Etre.org
    © sprl Parcours
    Tous droits réservés
    Mentions légales